Education thérapeutique du patient obèse

2010

Thème
Nutrition (alimentation et activité physique), Maladies chroniques (autres)

Pathologie ETP
Maladie de la nutrition, Obésité

Prise en charge
Au cours d’une d'hospitalisation

Contexte
Les patients obèses, obèses morbides, avec plus ou moins de pathologies associées, bénéficient de l'éducation thérapeutique. Le dépistage et la prévention des pathologies associées tels que HTA, dyslipidémies et syndrome d'apnée du sommeil font partie de la prise en charge des patients obèses.

Objectif de l'action
* Objectifs d'apprentissage
- Savoir élaborer une journée diététiquement équilibrée
- Savoir déchiffrer l'étiquetage des produits
- Savoir organiser la préparation des repas
- Connaitre la fréquence des contrôles médicaux pour la prévention des complications de l'obésité
- Connaître la différence entre l'activité intensive et l'endurance
- Savoir élaborer une progression dans la mise en place d'une activité physique
- Savoir reconnaître les moments de stress et adopter une conduite anti-stress
- Savoir mettre en place des activités ressources

Description
* Recrutement des patients
- Patients adressés par leur médecin traitant ou par des services hospitaliers

* Contenu et démarche éducative du programme
- Diagnostic éducatif réalisé par 3 entretiens (médecin, diététicienne, infirmière), complété par 2 autres entretiens (psychologue, professeur d'activité physique adaptée)
- Synthèse du diagnostic éducatif validée par le médecin en staff pluridisciplinaire
- Définition d'un projet éducatif lors d'un entretien individuel avec le patient
- Evaluation (des acquis, de l'équipe soignante, du programme)
- Entretien individuel motivationnel avant la sortie (synthèse du séjour, atteinte des objectifs, microprojets du patient)
- Consultation gratuite à 1 mois de la sortie
- Compte-rendu éducatif adressé au médecin traitant

* Programme
- Ateliers éducatifs de 45 minutes à 1 heure pour 8 à 10 personnes
- Ateliers médecin : la dépense énergétique, comment se répartit-elle, comment croit-elle avec l'activité physique, comment s'adapte t-elle au cours du régime ; l'obésité, de quoi est constitué le surplus de poids dans l'obésité, par où partent les graisse lorsqu'on perd du poids, que peut-on perdre quand le poids diminue
- Ateliers diététicienne : les bases de la diététique (les différents nutriments, les principales vitamines, les minéraux, les calories), l'équilibre alimentaire non diabétique (familles d'aliments, équilibre d'un repas, équilibre sur la journée), les équivalences (savoir jongler dans une famille d'aliments), l'étiquetage des produits et les messages marketing
- Atelier infirmière : la dyslipidémie, ses causes, ses conséquences ; l'HTA, définir la tension artérielle et l'HTA, connaître ses complications ; les risques de l'obésité, les complications, l'importance de la perte de poids ; le syndrome d'apnée du sommeil, ses signes, ses complications
- Atelier professeur d'activité physique adaptée : identifier et définir une activité physique, identifier les différents carburants, énumérer les bénéfices d'une activité physique sur le corps ; les objectifs en activité physique adaptée, les modalités d'une activité physique (temps, lieu, durée), le plan d'action pour augmenter son activité physique
- Atelier psychologue : le conflit, comment le gérer ; la culpabilité, comment l'atténuer ; les dissonances, des comportements en désaccord avec les attitudes du patient entraine un sentiment d'inconfort psychique ; l'estime et la confiance en soi ; le fantasme, comprendre son emprise, la frustration, comment l'accepter ; l'utilisation de la parole pour exprimer ses émotions ; la philosophie, entrevoir le bon côté des choses malgré un contexte difficile ; les projections sur l'autre ; les représentations, comment modifier ses idées préconçues
- Atelier art-thérapeute
- Entretiens individuels avec les différents professionnels de santé pour revoir ou affiner le projet éducatif, soutenir le patient ou l'aider à mieux comprendre certaines données

* Coordination, confidentialité et déontologie des professionnels
- Deux staffs pluridisciplinaires chaque semaine afin de partager les informations et de coordonner les actions éducatives
- Synthèse notée dans le dossier éducatif du patient
- Courrier de sortie adressé au médecin traitant de chaque patient (diagnostic éducatif, parcours éducatif, microprojets définis par le patient, indicateurs de suivi)
- Présentation et explication du programme au patient, le planning des activités lui est remis à l'issue de son acceptation pour entrer dans le programme
- Contrat de prise en charge donné au patient (recueil de son consentement pour l'entrée dans le programme et le partage des informations le concernant entre soignants et avec son médecin traitant, précision de la possibilité de sortir du programme à tout moment, sans préjudice)
- Dossiers patients informatisés, accessibilité protégée par login et mot de passe avec droits plus ou moins restreints en fonction de la qualification du soignant
- Charte de confidentialité et de déontologie

Partenaire de l'action
ARS PACA, intervenants de l'équipe éducative (médecin, diététiciennes, infirmières, professeur d'activité physique adaptée, art-thérapeute, psychologue), association Obésité Handicap "Le poids des maux"

Année de début de réalisation
2010

Année de fin de réalisation
2014

Durée
4 ans

Fréquence
Suivie

Public
Adultes 18-55 ans, Personnes de plus de 55 ans, Professionnels de santé, Patients

Nombre de personnes concernées
260 personnes par an

Type d'action
Travail en réseau, Education thérapeutique

Outils et supports créés :

Diagnostic éducatif, dossier éducatif

Outils et supports utilisés :

Documentation, photos d'aliments, table alimentaire, emballages de produits alimentaires, vidéo "activité physique et dépense d'énergie"

Financeur
  • Assurance Maladie : Prix de journée €

Evaluation de l'action
ÉVALUATION QUADRIENNALE
* Effets du programme d'ETP sur les patients
- Amélioration des connaissances supérieure à 69% en moyenne sur les 4 ans
- Amélioration des compétences supérieure à 73% en moyenne sur les 4 ans
- Taux de participation aux ateliers supérieur à 85%
- Réponses positives aux questionnaires de satisfaction à 83% en moyenne sur 4 ans
- Nombre entretien individuel moyen/patient supérieur à 2.5 en moyenne sur 4 ans
- Pourcentage de perte de poids : maintien des performances pendant 1 an puis relâchement progressif
- Pourcentage de nouvelles pathologies en lien avec l’obésité inférieur à 7%
- Pourcentage de patients ayant suivi un microprojet avoisinant les 30%
- Pourcentage de patients ayant atteint leur projet en activité physique inférieur à 15%
- Pourcentage de suivi éducationnel inférieur à 10%

* Effets sur le fonctionnement de l'équipe
- Compte tenu des formations en ETP, l’équipe soignante montre une meilleure implication avec une écoute et une empathie reconnue par les patients
- De nouveaux outils pédagogiques ont vu le jour et les séances se sont renouvelées en termes de méthodologie
- L’équipe soignante du service s’engage dans une réflexion concernant les pratiques professionnelles
- L’éducation thérapeutique étant très chronophage il est parfois difficile dans un même service de prendre en charge des patients en ETP mais aussi des patients qui ne suivent pas le programme avec des soins complexes
- La ré-hospitalisation des patients interroge l’équipe sur l’efficacité du programme qui peut être perçue comme insuffisante

* Intégration du programme dans l'offre de soins locale
- Le nombre croissant de patients en provenance du bassin de population met en avant le fait qu’un bon nombre de médecins traitants ont connaissance du programme
- Le médecin traitant se « décharge » sur le service pour l’éducation du patient compte tenu de l’absence de structure relais et du peu de temps dédié à l’ETP en activité libérale

* Evolution du programme éducatif
- Le nombre de personnel soignant a augmenté
- Création d’outils pédagogiques
- Travail sur la mise en oeuvre d’atelier « observance thérapeutique » avec l’aide du pharmacien
- Développement d’activités autour des agrès du parcours santé

* Perspectives
- Projet d’hospitalisation de jour
- Obtention d’un financement propre des actes d’éducation thérapeutique permettant l’accroissement des ressources humaines au sein du service

Secteur d'activité
Centre de soins, établissement de santé

Lieu d'intervention
IPOCA

Niveau géographique
Territorial

Commune
Cannes

Niveau territorial de santé
Cannes-Grasse

Plan national
MALADIES CHRONIQUES - Plan national de lutte pour améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de maladies chroniques, OBESITE - Plan Obésité (2010-2013), NUTRITION - Programme national nutrition santé (2011-2015)

Catégorisation
A1
Développement d'offres de promotion de la santé
A2
Représentation d'intérêts, collaboration entre organisations
A3
Mobilisation sociale
A4
Développement de compétences personnelles
B1
Offres en matière de promotion de la santé
B2
Stratégies de promotion de la santé dans la politique et les institutions
B3
Potentiel social et engagement favorables à la santé
B4
Compétences individuelles favorables à la santé
C1
Environnement physique favorable à la santé
C2
Environnement social favorable à la santé
C3
Ressources personnelles et types de comportement favorables à la santé
D
Augmentation de l'espérance de vie en bonne santé - Amélioration de la qualité de vie - Diminution de la morbidité et de la mortalité (liée à des facteurs de risque)