Programme d'éducation thérapeutique " Mangez malin, Bougez bien, aux Moulins "

2014

Porteur de l'action : Pôle de Santé Multi-professionnel Moulins Méridia (Pôle de santé PS3M), Assurance Maladie

Cabinet Médical du Dr P.HOFLIGER, L'Agapanthe, 62 Bd Paul Montel, Esc D

04 93 71 28 05

Thème
Nutrition (alimentation et activité physique), Maladies chroniques (autres)

Pathologie ETP
Maladie de la nutrition, Obésité

Contexte
En 2009, la prévalence de l’obésité a augmenté de plus de 10,7 % par rapport à 2006 en France (4e enquête Obépi-Roche). L’augmentation de la prévalence de l’obésité est allée de pair avec un accroissement des inégalités sociales qui a touché plus particulièrement les femmes. La prévalence de l’obésité a augmenté dans toutes les catégories socioprofessionnelles mais de façon inégale. Elle est restée inversement proportionnelle au niveau d’instruction.
En 2009, la prévalence de l’obésité a augmenté dans toutes les catégories d’agglomération y compris dans les agglomérations de plus de 100000 habitants.
Il faut souligner l’intérêt de la perte de poids chez des personnes avec obésité pour réduire les comorbidités associées (Recommandations HAS 2011). En particulier, une perte de poids de 5% à 10%, maintenue améliore le profil glucidique et lipidique, diminue le risque d’apparition du diabète de type 2, réduit le handicap lié à l’arthrose, réduit la mortalité toutes causes confondues, la mortalité par cancer et la mortalité par diabète dans certains groupes de patients, diminue la pression sanguine etaméliore les capacités respiratoires des patients avec ou sans asthme.

Un diagnostic socio-sanitaire du quartier des Moulins a été réalisé par l’Atelier Santé Ville de Nice en 2012. L’analyse des données sociodémographiques montre que le territoire des Moulins est un quartier plus jeune que la moyenne niçoise où les indicateurs de précarité sont supérieurs à ceux de la Ville de Nice. Ce diagnostic socio-sanitaire du quartier des Moulins, démontre qu’en 2009-2010, tous âges confondus, la prévalence de la surcharge pondérale est supérieure chez les enfants scolarisés dans les écoles des Moulins par rapport à ceux scolarisés sur l’ensemble de la ville. Ainsi, 16% des enfants scolarisés en Maternelle, CE2 et CM2 aux Moulins sont en situation de surpoids (contre 10% pour Nice) et 13% sont en situation d’obésité (contre 4%). Ce diagnostic démontre la nécessité de mettre en place une action de prise en charge individuelle en éducation nutritionnelle dans le cadre du Programme de Réussite Éducative. Ces enfants en surpoids sont souvent issus de familles où les parents rencontrent également des problèmes de surpoids et d’obésité. Il est ainsi nécessaire d’agir conjointement auprès des adultes.
De plus, les professionnels de santé du quartier et le milieu associatif témoignent de la nécessité d’agir auprès de la population générale des Moulins (enfants, adolescents, adultes) sur l’éducation nutritionnelle et la promotion de l’activité physique. De nombreux habitants sont concernés par cette problématique mais refusent les prises en charges pour diverses raisons (difficultés à se déplacer pour des consultations de spécialistes éloignées de leur domicile, coût des consultations…).

L’éducation thérapeutique du patient participe à l’amélioration de la santé du patient (biologique et clinique) et à l’amélioration de sa qualité de vie et de celle de ses proches. L’intérêt de l’éducation thérapeutique du patient obèse en ZUS apparait correspondre aux données de nombreuses études qui ont démontré qu’il existe un lien entre le niveau socio-économique d’un quartier et l’état de santé des habitants. Les quartiers les plus « précaires » sont ceux où les indicateurs de surcharge pondérale (surpoids et obésité) sont les plus élevés.
De plus, les besoins ont été identifiés par les professionnels de santé du Pôle (médecins généralistes, IDE -infirmiers, kinésithérapeutes, pharmaciens…), les associations, les structures institutionnelles (Atelier Santé Ville, Service de Santé Scolaire, PMI, écoles, collèges, lycées). Enfin certains habitants du quartier (patients, usagers) sont en demande d’un accompagnement de proximité en éducation nutritionnelle.

Objectif de l'action
* Objectifs généraux
- Améliorer la qualité de vie des patients atteint d'obésité
- Permettre une réduction des facteurs de risque et des comorbidités

* Objectif opérationnel
- Accompagner vers l’autonomie les personnes adultes obèses du quartier des Moulins dans les modifications de leurs habitudes de vie

Description
* Inclusion du patient
- Adultes de 18 à 75 ans atteints d'obésité ou de surpoids ayant un IMC supérieur ou égal à 28 et < 40
- Patients recrutés parmi la patientèle de l’ensemble des professionnels du Pôle et parmi toutes les autres personnes habitant le secteur

* Diagnostic éducatif partagé
- Entretien individuel de 1h30
- Recueil de données selon les 5 dimensions de D’Ivernois et Gagnayre : histoire pondérale, compétences spécifiques, freins, ressources,vécu...
- Mise en place d'un programme éducatif personnalisé : une fiche de projet personnel remise au patient

* Déroulement du programme
- 11 ateliers pédagogiques collectifs d’1h à 2h30
- Selon les 4 axes d’auto-soins définis : Biomédical, Nutritionnel, Activité physique et Psycho social
- Chaque atelier réunira 8 personnes
- A la fin des quatre ateliers : entretien individuel de 45 minutes pour évaluer les compétences acquises au cours du programme

* Atelier biomédical
- Animateur : Médecin généraliste ou si impossible IDE formé ETP
. Savoir situer son IMC
. Comprendre les mécanismes d’évolution de son poids en Identifiant les événements de vie de son histoire pondérale susceptibles de s’inscrire dans la dynamique de prise de poids
. Lister les complications de l’obésité pour comprendre que la perte de poids améliore l’état de santé

* Atelier nutritionnel
- Animateur : Diététicienne ou Infirmier(e) formé ETP
. Évaluer son alimentation en qualité et en quantité
. Établir des repas équilibrés face aux événements de la vie tout en maintenant un état de santé
. Équilibrer son alimentation en fonction de son mode de vie.
- Ateliers de mise en situation pour acheter intelligemment pour leur santé et en fonction de leur possibilité financière avec l’association DIALOGUE (atelier de cuisine et course)
- Le programme Nutrition de Santé Active offre la possibilité d’un bilan nutritionnel fait par une diététicienne

* Atelier psycho-social
- Animateur : Psychologue ou Infirmier(e) formée à l’écoute active, la reformulation et douée d’empathie
. Comprendre le lien entre moral et poids et exprimer ses difficultés. Savoir exprimer ses besoins à son entourage
. Exprimer son ressenti, son vécu
. Connaître les aides à solliciter dans l’entourage et les soignants
. Identifier les événements stressants de vie ayant une répercussion sur la dynamique de poids
- Atelier d’art thérapie ou de danse thérapie ou de relaxation ou de travail sur l’image de soi et sur l’image corporelle proposé

* Atelier Activité physique
- Animateur : AMK formé à l’ETP, ou Educateur sportif
. Définir une activité physique adaptée à son état de santé qui permet de lutter contre l’obésité
. Connaître les effets positifs de l‘activité physique dans la prise en charge de l’obésité
. Identifier une activité physique mobilisable pour un projet personnel (Annexe 11bis)
- Une activité physique est faite avec le groupe
- Des ateliers de gymnastique adaptés à leur état de santé proposés avec un coach
- Un projet de courses à pied ou de randonnée santé mis en place

* Coordination
- Le médecin traitant sera informé par courrier (avec accord du patient)
- L'ensemble des informations relatives au patients dans le programme ETP sont retranscrites dans le dossier individuel d’éducation thérapeutique
- Lettre de fin de programme au médecin traitant indiquant éventuellement si un suivi individuel est maintenu
- Les éventuelles correspondances du patient

* Éthique et confidentialité
- Le patient signera le contrat écrit de consentement à participer au programme ETP
- Les intervenants sont signataires de la charte de confidentialité et de la charte de déontologie
- Aucun document ne sort des locaux du Pôle de Santé. Ils sont conservés dans une armoire fermée à clef
- Les données informatiques sont cryptées et protégées par mot de passe

Partenaire de l'action
Association DIALOGUE ; Équipe éducative : médecin généraliste, infirmière libérale, diététicienne, kinésithérapeute, psychologue, éducateur sportif

Année de début de réalisation
2014

Année de fin de réalisation
2018

Durée
4 ans (autorisé le 7/11/2014)

Fréquence
Suivie

Public
Adultes 18-55 ans, Personnes de plus de 55 ans, Patients

Nombre de personnes concernées
30 patients par an

Type d'action
Coordination locale, Education thérapeutique

Financeur
  • ARS : FIR (fond d'intervention régional) €

Evaluation de l'action
ÉVALUATION QUADRIENNALE

* Effets du programme sur les patients
- Véritable soutien pour les personnes participantes
- Amélioration de leur IMC de 2 points pour 20% des patients
- Lutte contre l'isolement, création de lien
- Changements des habitudes alimentaires
- Mise en place de changement concernant la sédentarité
- Adhésion au programme PAS séniors mis en place par le pôle PS3M, AZUR SPORT SANTE (A2S) et la ville de Nice de façon durable sur plus de 9 mois en 2017-2018
- Satisfaction globale des patients participants
- Recrutement difficile de patients
- Programme non construit pour les personnes ayant des difficultés de compréhension, de lecture ou d'écriture

* Effets du programme sur l'équipe
- Effet fédérateur autour d'un projet
- Nouvelles pratiques et façons d'exercer son métier
- Utilisation de nouvelle technique comme l'entretien motivationnel
- Ouverture de la profession infirmière vers la consultation infirmière
- Formation des professionnels à l'ETP
- Appui pour les médecins dans la prise en charge de patients en situation d'obésité comme alternative à la chiruirgie souvent demandée
- Acquisition de techniques d'animation des ateliers
- Acquisition de nouvelles compétences
- Activité chronophage, des professionnels formés ne se sont finalement pas investis dans le programme
- Démotivation face aux annulations des patients et annulation des ateliers
- Difficultés à adhérer à un cadre rigoureux et écrits dans la pratique professionnelle

* Évolutions du programme
- Simplification des objectifs des ateliers
- Modification des ateliers psycho-sociaux

* Perspectives
- Poursuivre le programme

Secteur d'activité
Centre de soins, établissement de santé

Lieu d'intervention
Dans les locaux mis à disposition de PS3M par la Mairie de Nice dans le quartier des Moulins, puis à partir de Septembre 2015, dans les locaux propres de PS3M
Quartiers : Les Moulins, la Digue des Français, Paul Montel, les Sagnes comprenant le foyer Alif, et la zone de Nice Méridia

Niveau géographique
Territorial

Commune
Nice

Niveau territorial de santé
Nice

Plan national
MALADIES CHRONIQUES - Plan national de lutte pour améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de maladies chroniques, OBESITE - Plan Obésité (2010-2013), NUTRITION - Programme national nutrition santé (2011-2015)

Catégorisation
A1
Développement d'offres de promotion de la santé
A2
Représentation d'intérêts, collaboration entre organisations
A3
Mobilisation sociale
A4
Développement de compétences personnelles
B1
Offres en matière de promotion de la santé
B2
Stratégies de promotion de la santé dans la politique et les institutions
B3
Potentiel social et engagement favorables à la santé
B4
Compétences individuelles favorables à la santé
C1
Environnement physique favorable à la santé
C2
Environnement social favorable à la santé
C3
Ressources personnelles et types de comportement favorables à la santé
D
Augmentation de l'espérance de vie en bonne santé - Amélioration de la qualité de vie - Diminution de la morbidité et de la mortalité (liée à des facteurs de risque)