Atelier et Conférence "Estime de soi et handicap : vie Affective et intime des personnes en situation de handicap" en Dordogne

2014

Porteur de l'action : Association Paralysés de France - Délégation de Dordogne (A.P.F), Association

85 route de Bordeaux, Marsac-sur-l'Isle

05 53 53 13 25

http://www.apf.asso.fr

Thème
Sexualité (contraception, IVG), Santé mentale

Programmes
    Programme PRSM : Programme régional santé mentale
    Programme : Vie affective et sexuelle

Contexte
Actrice de la transformation sociale, l'APF s'inscrit dans une approche inclusive pour toutes les situations de handicap et s'engage à s'impliquer activement dans sa mise en place en revendiquant notamment le respect des droits fondamentaux, une accessibilité et une conception universelle ainsi que le développement de l'offre de services au plus près des personnes pour construire une société ouverte à tous.
L'inclusion, c'est un nouveau modèle de "vivre ensemble", qui permet de vivre tous ensemble, sans laisser personne sur le bord de la route.
L'APF est fondamentalement une association de personnes dont le socle commun est une approche humaniste et dont le but est de garantir à chacun la capacité de mener son existence, avec ses proches, de manière décente et libre, quelles que soient les personnes et leurs particularités.
L'APF réaffirme son choix d'agir à la fois sur la dimension "accessibilité universelle" (environnement de la personne) et sur la dimension "compensation" (besoins spécifiques de la personne). Cette orientation se traduit par des actions de plaidoyer et de revendication (transformation de la société) et des actions d'accueil et d'accompagnement des personnes fondées sur l'expertise de l'association dans le champ des déficiences motrices avec ou sans troubles associés.

La solidarité menacée
Aujourd’hui, sous le double effet d’une crise socio-économique durablement installée, aggravée par une crise financière qui creuse les déficits publics, et de la référence de plus en plus prépondérante au seul modèle marchand, c’est un véritable démantèlement du pacte social qui s’opère.

En France, 12 millions de personnes sont porteuses d’un handicap et 850 000 disposent d’une mobilité réduite. 40 % de la population se déclarent en situation de handicap dans un geste de la vie quotidienne. Si on ajoute le vieillissement démographique de la population française, on estime qu’en 2030, 40 à 50 % de la population sera touchée par des problèmes de mobilité. (Source INSEE).

Aider une personne handicapée à réhabiliter son image ne constitue pas un gadget thérapeutique, mais bien l’étape fondamentale d’une démarche vers la participation sociale. Il s’agit de permettre à celle-ci de retrouver des émotions positives, de redécouvrir des possibilités, d’agir sur les interactions au lieu de les subir, d’être en mesure de jouer des rôles dans les situations sociales, d’user de sa séduction comme d’un atout relationnel et d’un mode d’affirmation de soi.
Les facteurs qu’ils soient physiques (handicap), sociaux (la famille, l’éducation, l’éducation dans les établissements spécialisés…) ou encore économique (la précarité, l’accessibilité, l’insertion professionnel et/ou le maintien dans l’emploi) peuvent avoir un impact sur la vie affective. Mais, une mauvaise estime de soi liée à l’image renvoyée par le handicap peut également y contribuer.
Renforcer son bien-être physique et mental peut permettre d’aider une personne en situation de handicap à mieux s’affirmer, à mieux prendre soin d’elle, à mieux se protéger du regard des autres, à mieux s’insérer et à dépasser son handicap et le faire accepter par la société.
La question relative à la vie sexuelle des personnes en situation de handicap est une préoccupation qui date depuis de nombreuses années. De nombreux débats s'organisent autour d'une proposition de légaliser l'accompagnement sexuel en France. Notre action vise à prendre davantage en considération la solitude affective, le besoin d'aimer et d'être aimé, le désir de rencontrer l'autre…des personnes en situation de handicap. Nous souhaitons agir auprès de personnes concernées en construisant, avec elles, une prévention et des réponses adaptées à leurs besoins mais nous voulons également agir auprès de professionnels des établissements spécialisés. Notre réflexion rejoint des questions traitées dans le cadre du schéma départemental du handicap en Dordogne, notre projet rejoint et autres débats menés dans le cadre d'une journée d'étude organisée par l'ADSI en collaboration avec le CREAI. Un rapport a été édité sur la question de la vie affective en établissement à ce sujet.
Abraham Maslow (1908-1970), psychologue américain a établi en 1954 une hiérarchie des besoins selon laquelle l'estime de soi est un déterminant essentiel de la santé.

Objectif de l'action
* Objectif général
- Renforcer l'estime de soi des personnes en situation de handicap.

* Objectifs intermédiaires
- Encourager les personnes en situation de handicap à reconnaître et à mettre en valeur les aspects positifs de leur personnalité.
- Permettre aux personnes en situation de handicap d'exprimer leurs aspirations, d'exercer leur droit à une vie affective, sentimentale et sexuelle.

* Objectifs opérationnels
- Organiser des rencontres pour favoriser l'expression des personnes en situation de handicap.
- Organiser une conférence "estime de soi et handicap" en Dordogne.

Description
Le souhait est d'approfondir les sujets traités sur 2013 avec le soutien de la Somatothérapeute car l'approche autour de l'acceptation et le lâcher prise doit se faire de façon transversale. L'idée est d'avoir une approche collective complétée de temps de rencontres individuelle pour travailler sur la relaxation et let transfère des méthodes de prendre soin de soi adaptées à chaque besoin.

* Ateliers collectifs de prévention/promotion de la santé : ateliers santé estime de soi
- Public : groupe mixte de 40 à 60 ans, handicaps différents (SEP - maladie invalidante de naissance, maladie survenue à l'âge adulte).
- Lieu : à l'APF (locaux accessibles)
- Fréquence : 2 ateliers de 2H30/mois (février à Décembre 2014).
Les séances seront basées sur :
• Le lâcher prise – l’acceptation – la gestion de la douleur
• La vie affective
• La relation avec l’autre – la famille – la vie sociale

En transversalité, le groupe travaillera avec la Somatothérapeute sur les mots et le sens qu’on leur donne.

En complément des séances collectives, la Somatothérapeute propose à 4 personnes un accompagnement personnalisé : les 4 personnes suivront individuellement des séances de 40 minutes basées sur la respiration et la relaxation. Tous les participants bénéficieront de séances individuelles l’objectif est aussi de leur transférer des méthodes à reproduire seuls.

* Ateliers santé femmes et handicaps
Action démarrée en 2013 et souhait de poursuive les rencontre entre femmes.

ATELIER 1
1. De définir avec les participantes les rencontres à venir.
2. Se sentir en confiance pour se retrouver lors d’un prochain atelier
ATELIER 2 : Evaluer le regard que chacune porte sur elle-même
ATELIER 3 : Se valoriser, se faire du bien
ATELIER 4 : Identifier les thèmes sur lesquels les femmes veulent agir
ATELIER 5 : Préparer la journée de la Femme 2015 et définir l'action grand public. En lien avec l'exposition femmes 2014, créer un partenariat avec l'association "C'est moi qui l'a fait" de Périgueux pour un projet de défilé.

* Journée informations/ressourcement(SEP)
- Public : groupe ouvert à toutes personnes atteintes de scléroses en plaque
- Contenu atelier : espace pour écouter, partager, mieux vivre et témoigné.
- Animation : par une personne concernée par la maladie soutenu par un professionnel de la santé
- Thèmes abordés : vivre avec la maladie, les traitements, mieux connaître ses droits, la gestion de la douleur.
Lieu : hôpital de Périgueux

*Conférence
- Lieu : centre social et culturel de Trélissac
- Public : professionnels du médico social,de la santé et du social..., personnes handicapés
- Interventions : Professeur Philippe Jeammet, pédopsychiatre & du Docteur Bernadette Soulier, auteure du livre "Vivre avec le handicap au quotidien"
- tables rondes : regard de l'autre, vie sociale, vie affective
- Contenu : à partir de témoignages : partage de questionnements, doutes, certitudes.

Partenaire de l'action
SESSD 24, Samsah 24, IREPS Aquitaine

Année de début de réalisation
2014

Année de fin de réalisation
2014

Durée
1 an

Fréquence
Suivie

Public
Professionnels de santé, Professionnels de l'éducation, Tout public, Personnes relais / pairs, Personnes handicapées

Nombre de personnes concernées
165 personnes

Type d'action
Communication, information, sensibilisation, Education pour la santé, Etude de besoins - diagnostic

Outils et supports créés :

cd room, film, plaquettes, revues spécialisées

Communication et valorisation de l'action
Presse locale, réseau de partenaires, flyers.

Financeur
  • ARS : ARS : 5000 € €
  • Collectivités territoriales
  • - Conseils départementaux : Conseil Départemental de la Dordogne : 5000 € €
  • Fonds propres : cotisations, dons manuels ou legs : 7000 € €

Evaluation de l'action
* Indicateurs quantitatifs
- nombre de personnes qui ont participé aux ateliers santé estime de soi : 15
- Nombre de personnes qui ont participé aux ateliers santé femmes et handicap : 50
- Nombre de participants à la conférence : 100
- Nombre d'intervenants extérieurs
- Nombre d'adhérents impliqués


* Indicateurs qualitatifs
- Thèmes abordés par le groupe
- Adaptabilité des outils au public
- Les difficultés rencontrées par les animateurs
- l'évaluation des ateliers par les acteurs
- la qualité de l'environnement ( fréquence, lieu et durée) sont adaptés ou pas à l'activité
- la qualité des ressources.


Secteur d'activité
Etablissement - service médico-social

Lieu d'intervention
Salle des fêtes, locaux délégation APF

Niveau géographique
Départemental

Commune
Trélissac

Niveau départemental
Dordogne

Niveau territorial de santé
Bergeracois, Grand Perigueux, Nord Dordogne, Perigord Noir, Riberacois

Catégorisation
A1
Développement d'offres de promotion de la santé
A2
Représentation d'intérêts, collaboration entre organisations
A3
Mobilisation sociale
A4
Développement de compétences personnelles
B1
Offres en matière de promotion de la santé
B2
Stratégies de promotion de la santé dans la politique et les institutions
B3
Potentiel social et engagement favorables à la santé
B4
Compétences individuelles favorables à la santé
C1
Environnement physique favorable à la santé
C2
Environnement social favorable à la santé
C3
Ressources personnelles et types de comportement favorables à la santé
D
Augmentation de l'espérance de vie en bonne santé - Amélioration de la qualité de vie - Diminution de la morbidité et de la mortalité (liée à des facteurs de risque)

Observation
Exposition Femmes et handicap : différents lieux d'expositions sur le département : maisons des associations - la filature de Périgueux - la Médiathèque de Trélissac - Le centre Socio-Culturel de Trélisssac - Le Lycée Pablo Picasso (avec journée de sensibilisation)... l'objectif est de diffuser le plus largement cette exposition.

Groupe femmes : Les ateliers se dérouleront à l'association des Paralysés de France à Marsac sur L'Isle pour des raisons d'accessibilité en termes de matériel et configuration géographique.

Les actions ATELIERS SANTE ESTIME DE SOI, sont des mesures nouvelles pour la délégation APF en Dordogne voire même sur l'Aquitaine. Souhait d'étendre cette pratique à l'ensemble de la région.

Ces rencontres se font à partir des thèmes définis par les personnes avec pour objectif de construire ensemble des stratégies de prévention et de mieux vivre.
Inspirés des déterminants sociaux de la santé : les conditions de vie qui permettent à chaque individu de se sentir plus ou moins bien. Si une personne ne travaille pas, n'a pas accès à l'information, n'a pas de lien social, de vie affective, ne peut pas se déplacer, il peut y avoir des répercussions sur sa vie :
- Une mauvaise estime de soi
- Un isolement social et affectif
- Un mal être qui peut aussi entrainer une aggravation de son état de santé.

C'est pour toutes ces raisons, qu'il est essentiel de donner aux personnes en situation de handicap tous les éléments nécessaires qui leur permettront de faire des choix favorable pour leur santé : cela nécessite de l'accompagnement, du soutien, des échanges, la reconnaissance de l'expertise des personnes concernées, la valorisation du savoir par les pairs et le plaisir d'agir ensemble et de confronter les différents points de vues.

Ce travail a commencé en 2013 - souhait d'agir dans ce sens dans l'avenir car la défense des droits des personnes en situation de handicap c'est avant tout leur donner les moyens d'agir et d'être à l'écoute de leurs priorités.