Agir sur la prévention des risques professionnels dans la filière hippique auprès des professionnels de la filière

2020

Action chaînée avec : Agir sur la prévention des risques professionnels dans la filière hippique auprès des professionnels de la filière - 2019

Porteur de l'action : Association Régionale des Caisses de MSA de la région PACA (ARCMSA PACA), Assurance Maladie

1, place des Maraîchers - CS 60505 Cedex 9, Avignon

04 90 13 60 72

Thème
Environnement, Santé au travail

Programmes
    Programme PRST : Plan Régional Santé au Travail 2016-2020
  • Objectif 1 : Promouvoir la culture de prévention par l’accompagnement des démarches d’évaluation des risques et des acteurs de l’entreprise
  • Objectif 2 : Promouvoir la culture de prévention en renforçant la formation initiale et continue

Contexte
La Région Provence-Alpes-Côte d’Azur est la 3e région en nombre de licenciés derrière l’île de France et Rhône Alpes. En PACA, les dirigeants de centres équestres sont des femmes à plus de 40 %. En outre les dirigeants des établissements équestres sont jeunes puisque leur âge moyen est de 2 ans inférieur à la moyenne nationale.
La région Provence-Alpes-Côte d’Azur se positionne comme une région très développée en matière de formation. Elle est la première région formatrice d’enseignants d’équitation. Elle regroupe environ 520 élèves par an. Les établissements scolaires sont donc nos premiers partenaires vis à vis de la filière notamment au travers des réunions pour les maîtres d’apprentissage. Les activités de courses sont particulièrement accidentogènes: on estime qu’un jockey sur 2 a un accident du travail par an. Un des centres de formation AFASEC (école de courses hippiques) se situe à Marseille.
L’une des caractéristiques de la filière réside dans l’acceptation implicite de la prise de risque. De ce fait, la survenue d’accident est banalisée. Cette acceptation du risque s’explique par la dimension volontiers passionnelle de l’activité et par le goût de la performance sportive, performance qui impacte souvent les rémunérations.
En terme de sinistralité, le risque animal représente pour les exploitants agricoles environ 12% des accidents dont 3 à 4 % des AT en lien avec les équidés. Pour les salariés, le risque animal représente 4% de l’ensemble des AT dont 25% en lien avec les équidés.
Cette action rentre dans le cadre du Plan Pluriannuel Santé Sécurité au Travail des MSA (PPSST MSA) 2016 – 2020.

Objectif de l'action
* Objectif du PRST 2016-2020
- AXE 1 : Promotion de la culture de prévention et de la prévention primaire
. Objectif 2 : Promouvoir la culture de prévention en renforçant la formation initiale et continue

* Objectif général
- Anticiper les réactions du cheval pour prévenir les accidents potentiels

* Objectif opérationnel
- Former les professionnels agricoles en s’appuyant sur des outils existants (films, documents, déroulé pédagogique) et des professionnels de l’éthologie et-ou des comportementalistes équins

Description
* Promotion et réalisation des formations
- Intervenants : conseillers en prévention MSA et professionnels de l’éthologie ou des comportementalistes équins
- Recrutement des participants via les établissements scolaires et des courriers d’invitation
- Une journée de formation minimum : ½ journée pratique et ½ journée théorique

Partenaire de l'action
Établissements scolaires, Association loi 1901

Année de début de réalisation
2020

Année de fin de réalisation
2020

Durée
12 mois

Fréquence
Répétitive

Public
Autre profession

Nombre de personnes concernées
MSA Alpes Vaucluse : 363 structures dont 240 NSA et 123 EMO avec 100% < 10 ETP et 60 % sans CDI
MSA Provence Azur : 719 structures dont 369 NSA et 323 EMO

Type d'action
Communication, information, sensibilisation, Formation

Outils et supports utilisés :

Diaporamas, films, documentation, démonstration

Evaluation de l'action
ÉVALUATION FINALE DE L'ACTION SUR LES 5 ANNÉES DE RÉALISATION

* Indicateurs quantitatifs
- Nombre de formations par an
. 2016 : 6 formations éthologie risque hippique (comportement du cheval)
. 2017 : 6 formations approches du cheval en sécurité : 4 pour les professionnels, 2 pour les élèves apprentis des courses hippiques et 1 formation à la gestion de la chute
. 2018 : 7 dont 4 formations pour la MSA Provence Azur (MSA PA) (3 de niveau 2 et 1 de niveau 1) et 3 formations pour la MSA Alpes Vaucluse (MSA AV)
. 2019 : 5 dont 2 pour la MSA PA et 3 pour la MSA AV
. 2020 : 6 formations programmées et 1 formation réalisée
- Nombre de personnes formées
. 2016 : 49 professionnels participants et 2 classes école sur Cabries
. 2017 : 36 professionnels, 46 élèves et 5 enseignants et 10 élèves
. 2018 : 57 dont MSA PA : 23 personnes dont 14 NSA et MSA AV : 34 personnes dont 2 exploitants, 12 salariés et 20 élèves
. 2019 : 11 personnes dont 1 NSA et 15 élèves de l’école des courses hippiques – 1 entreprise des chevaux de course et 43 personnes dont 5 salariés et 38 élèves – 12 centres équestres de moins de 10 salariés
- Cible
. 2018 : 17 entreprises dont 11 centres équestres de moins de 10 salariés et 12 centres équestres de moins de 10 salariés

* Indicateurs qualitatifs
- Satisfaction des participants
. 2018 : évaluation à chaud – tour de table en fin de formation 95% de satisfaction

* Evaluation du processus
- Contexte
. Le nombre d’établissements proposant des cursus hippiques reste stable mais certains ont du mal à recruter des élèves dans cette filière
. Essoufflement de l'intérêt des centres équestre sur cette formation (formation proposée depuis 2011)
. Impact crise sanitaire liée à la Covid-19 : difficultés de mobiliser et maintenir les formations
- Éléments facilitants
. De plus en plus d'intervenants proposent des formations sur le comportement équin
. Qualité des partenariats avec les établissements scolaires
. Satisfaction des participants – bouche à oreille et communication positive sur les formations
- Points forts de l’action : apport réelle de connaissances sur le comportement équin et pratiques adéquates pour les participants des formations
- Limites de l’action : le transfert de compétences est limité. Par exemple, il n’est pas possible pour les personnes encadrantes dans les établissements scolaires

* Effets observés
- Sur les salariés / élèves : prise de conscience mesurée chez certains employeurs qui émettent le souhait que leurs salariés suivent ensuite la formation ou par le nombre de personnes qui reviennent en formation de niveau 2 ou tous les 2 ou 3 ans en piqûre de rappel
- Sur le milieu de travail : non évalué

* Perspectives
- Proposer des formations approfondies pour les stagiaires de niveau 1 intégrant plus de pratique (MSA PA)
- Mettre en place une action spécifique d'analyse des pratiques pour les salariés des écuries de courses hippiques
- Revoir le contenu des formations sur le volume théorie/pratique

Lieu d'intervention
Centres équestres, centres de formation

Niveau géographique
Régional

Catégorisation
A1
Développement d'offres de promotion de la santé
A2
Représentation d'intérêts, collaboration entre organisations
A3
Mobilisation sociale
A4
Développement de compétences personnelles
B1
Offres en matière de promotion de la santé
B2
Stratégies de promotion de la santé dans la politique et les institutions
B3
Potentiel social et engagement favorables à la santé
B4
Compétences individuelles favorables à la santé
C1
Environnement physique favorable à la santé
C2
Environnement social favorable à la santé
C3
Ressources personnelles et types de comportement favorables à la santé
D
Augmentation de l'espérance de vie en bonne santé - Amélioration de la qualité de vie - Diminution de la morbidité et de la mortalité (liée à des facteurs de risque)

Justification de l'action
Retour d’expérience significative

Type de porteur
Préventeur institutionnel

Type porteur précision
Assurance Maladie - MSA

Thèmes
Evaluation et prévention d’un risque professionnel spécifique

Risques professionnels spécifiques
Autres

Risques professionnels précision
Risque animal (activité avec un cheval)

Populations visées par l’action au sein de l’entreprise
Salariés et agents publics, Apprentis

Populations visées par l'action Autre
Exploitants agricoles

Bénéficiaires
Entreprises

Secteurs d'activités
Agriculture, sylviculture et pêche