Observation et Suivi Cartographique des Actions Régionales de Santé

Accueil > Provence-Alpes-Côte d’Azur > Recherche avancée > Résultats de la recherche > Accès aux soins des personnes sourdes et malentendantes

Accès aux soins des personnes sourdes et malentendantes Retour aux résultats Export texte (RTF)

2007

Action chainée avec : Accès aux soins des personnes sourdes et malentendantes (2006)

Porteur de l'action : ACtions pour la Citoyenneté et l'Education à  la Santé (ACCES), Association


Président : Serge CROS
Directeur : Eric SCHNEIDER
55 rue Saint Bazile, 13001 Marseille

04 91 50 03 75

acces13@wanadoo.fr

acces13.org/

Thème
Conduites addictives, Sexualité (contraception, IVG), VIH-Sida IST, Hépatites (VHB - VHC)
Programme
    Programme 14 : Améliorer la prévention, le dépistage et le suivi du VIH/SIDA/IST
  • Objectif 1: Adapter la prévention VIH/Sida/IST aux groupes de populations en situation de vulnérabilité spécifique homosexuels, étrangers/migrants, usagers de drogues par voie injectable, prostituées/transsexuels/personnes ayant des relations multipartenariales, séropositifs et détenus
  • Objectif 2: Soutenir des programmes de prévention VIH et IST en direction de la population générale et plus particulièrement les femmes et les jeunes
  • Objectif 3: Inciter la population générale et plus particulièrement les étrangers/migrants à se faire dépister précocement pour le VIH afin de faciliter la prise en charge précoce
Contexte
Le public sourd a longtemps été oublié dans l'information et la prévention VIH/IST/Hépatites. Ceci est en partie lié au fait que la population générale perçoit ce public comme étant parfaitement apte à communiquer par le biais de la lecture et de l'écrit. Ceci reste une représentation, en fait, une grande partie de ce public a d'énorme difficultés avec la communication écrite et, ce, pour plusieurs raisons. La syntaxe de la LSF (Langue Française des Signes) est radicalement à l'opposé de la syntaxe grammaticale du français écrit. Certains mots n'existent pas en LSF car n'exprimant pas une idée, notion suffisamment concrète, de plus, la LSF n'a pas de second degré. Ce dernier point fait que les messages adressés au grand public par voie visuelle, peuvent être contre productifs si le texte est au second degré: ex. "le SIDA on l'aura"; ce message a provoqué, chez les personnes sourdes, des réactions telles que: "alors on va tous l'avoir de toute façon".
L'AGLSF (Association gays et lesbiennes des Sourds de France) fait état de 3750 contaminations à VIH de sourds en France. Le problème est que le recenssement de personnes handicappées en France est considérée comme discriminatoire. De fait il n'y a quasiment aucune donnée accessible permettant d'avancer des statistiques réelles.
Etant donné que le grand public et les communautés spécifiques sont interactives, lutter contre l'épidémie dans un contexre spécifique revient quand même à lutter contre l'épidémie dans sa globalité.

L'étude des besoins s'est faite lors de la première année effective du projet : l'état des lieux des actions existantes ; les contacts avec des associations de personnes sourdes et le contact avec les personnes sourdes elles-mêmes.
Selon l'UNAPEDA (Union Nationale des Associations de Parents d'Enfants Déficients Auditifs), en l'absence de statistiques officielles du Ministère de le Santé, 6,6% de la population française seraient victimes de déficit auditif, soient 4 millions et 92 00 personnes ; 111 600 personnes atteintes de déficience auditives profondes (pertes supérieures à 90 décibels), dont 80 000 pratiquant la LSF ; 372 000 personnes atteintes de déficience auditive sévère (perte comprise entre 70 et 90 db) ; 1 300 000 personnes atteintes de déficience moyenne (perte comprise entre 40 et 70 db) ; 2 308 400 personnes atteintes de déficience auditive légère (perte comprise entre 20 et 40 db), article publié le 26 novembre 2005. Transversal (N°31: Le mur du silence), journal de Sidaction, cite 4 000 000 de malentendants, dont 300 000 Sourds profonds, 200 000 l'étant devenus à l'âge adulte.
Objectif de l'action
* Objectifs
- Adapter la prévention VIH/sida/IST aux groupes de populations en situation de vulnérabilité spécifique : personnes homosexuelles, personnes ayant des relations multipartenariales, personnes séroposotives
- Soutenir des programmes de prévention VIH et IST en direction de la population générale et plus particulièrement des femmes et des jeunes, et des populations fragilisées (personnes sourdes, mal voyants......)
- Diminuer le nombre de nouvelles contaminations par le VHC chez les personnes utilisant une drogue, injectable ou non
Description
- Organisation de rencontres thématiques avec les personnes sourdes d'information et de prévention VIH/Sida/IST/hépatites virales
- Animation de l'accueil spécifique pour personnes sourdes à ACCES en le promouvant dans la ville comme accessible à toutes personne sourde, y compris les sourds homosexuels et bien sûr les sourds séropositifs
- Promotion du dépistage, de l'information, la prévention et les échanges sur la santé sexuelle et la négociation de la protection
- Maintien des activités de prévention et d'information (rencontres thèmatiques, formation relais santé sourds, développement de nouveaux outils et supports d'information
- Maintien de l'accueil à ACCES pour les personnes sourdes souhaitant être informées, accompagnées ou orientées
- Mise à disposition de préservatifs féminins, masculins et gels
- Sensibilisation et formation en LSF avec le réseau local (entendant) afin d'ouvrir les dispositifs spécialisés et de Droit Commun aux personnes sourdes
- Développement d'un travail particulier auprès des jeunes personnes sourdes qui sont très portées sur le sniff et le piercing
- travail d'information de prévention et de réduction de risques sur les questions des hépatites virales
- Promotion du dépistage
Année de début de réalisation
2007
Année de fin de réalisation
2007
Public
Patients ; Personnes handicapées ; Homosexuels ; Usagers de drogues
Personnes avec risques physiques ou psychiques
Type d'action
Communication, information, sensibilisation ; Production, analyse ou valorisation d'outil
Partenaire d'action
Associations
Outils et supports utilisés


  • Pose moi une question
    Vidéo
    Association ACCES ACtions pour la Citoyenneté et l'Education à la Santé, 2006
    Ce DVD de prévention du VIH est destiné à un public de sourds ou mal entendants. Il aborde à travers 8 saynètes la vie affective et sexuelle ainsi que la prévention du VIH et des IST. Il est destiné à être utilisé par des formateurs et animateurs en vue d'aborder le sujet du VIH avec des groupes de personnes sourdes et malentendantes et d'amener vers le débat. Les scénarios proposés ont été conçus et écrits par les personnes sourdes elles-mêmes et présentent des situations à risques qui soulèvent la question de la communication, des relations et de l'intimité. A la fin de chaque histoire, des questions sont posées. Chaque scénario est adapté à un public cible : jeunes, aînés, hommes, femmes.

DVD "Pose moi une question"
Financeur
ARS : 80 000 €
Niveau géographique
Départemental, Territorial
Ancien découpage régional
PACA
Catégorisation
A1
Développement d'offres de promotion de la santé
A2
Représentation d'intérêts, collaboration entre organisations
A3
Mobilisation sociale
A4
Développement de compétences personnelles
B1
Offres en matière de promotion de la santé
B2
Stratégies de promotion de la santé dans la politique et les institutions
B3
Potentiel social et engagement favorables à la santé
B4
Compétences individuelles favorables à la santé
C1
Environnement physique favorable à la santé
C2
Environnement social favorable à la santé
C3
Ressources personnelles et types de comportement favorables à la santé
D
- Augmentation de l'espérance de vie en bonne santé
- Amélioration de la qualité de vie
- Diminution de la morbidité et de la mortalité (liée à des facteurs de risque)
Niveau territorial de santé
Aix-en-Provence, Aubagne La Ciotat, Marseille, Martigues, Arles, Salon-de-Provence
Niveau départemental
Bouches-du-Rhône
Plan national
VIH/SIDA IST - Programme national de lutte contre le VIH/SIDA et les IST (2005-2008)
Action(s) lolf
Programme SPP :Action 03 : Pathologies à forte morbidité / mortalité: Objectif VIH/SIDA

© CRES PACA - ARS PACANous contacter •  Accès administrationCrédits