Une prévention santé territoriale pour les 11-25 ans - Accueil de proximité des jeunes en souffrance psychique


2015

Thème
Santé mentale

Programmes
    Programme enfants-adolescents-jeunes : Enfants, adolescents, jeunes
  • Objectif am-liorer-le-rep-rage-et-la-prise-en-charge-de-la-souffrance-psychique : Améliorer le repérage et la prise en charge de la souffrance psychique

Autres programmes ou dispositifs
Soutien aux Dynamiques Territoriales, Fonds d'Intervention Régional

Contexte
Le territoire nord Bouches-du-Rhône est un territoire hétérogène tant par sa diversité géographique, sa densité, ses équipements, ses cultures et traditions, que par sa population. Il rassemble des familles et des jeunes issus du milieu agricole comme de milieux sociaux précaires. Son étendue complique les déplacements et les mobilités géographiques. La MDA 13Nord s’est organisée en antennes de proximité pour faciliter l’accès à la prévention et aux soins. Elle continue d’aller au-devant des jeunes les plus éloignés psychiquement, culturellement, géographiquement, matériellement, de la santé et des structures d’aide. Implantée sur Salon-de-Provence, Miramas, Chateaurenard, Port-Saint-Louis-du-Rhône et Saint-Chamas, elle œuvre pour la réduction des inégalités de santé.
On remarque chez les jeunes, et plus particulièrement chez ceux issus de milieu rural et de milieu sociaux défavorisés, des comportements à risques liés à des consommations de substances psychoactives, à leur sexualité, à leur hygiène de vie alimentaire, physique, ou encore à leur usage des mondes numériques. Les informer pour en prévenir les conséquences est nécessaire. Nous devons maintenir une veille de ces messages auprès de chaque adolescent.

Les jeunes en SEGPA, en 3ème DRA, en organisme de formation, en centre de formation des apprentis, en situation de placement (familles d’accueil, MECS), en institution (IME), ou autre dispositif spécialisé, connaissent des problématiques inscrites dans leurs parcours de vie. Ces jeunes, les plus en difficultés, présentent fréquemment des troubles du comportement (agressivité, repli,...), un mal-être lié à leurs relations aux autres, à leur environnement familial et scolaire. Ils n’ont plus confiance en eux, ni en l’adulte. Ils sont stigmatisés, et parfois déjà inscrits dans des processus de déscolarisation, de ruptures voir de délinquance. Ils ne sont pas acteurs de leurs orientations personnelles qui s’imposent à eux ‘’par défaut’’.
En lien avec nos partenaires, nous menons des actions spécifiques et adaptées aux besoins de ces publics. Nous développons des actions d’éducation pour la santé sur leurs lieux de vie. Nous les accueillons et les accompagnons individuellement ou en groupe. Nous mettons en œuvre des accompagnements individualisés (suivi psychologique, évaluation psychiatrique, groupe à visée thérapeutique, entretiens familiaux, remédiation cognitive, etc...).

Face à eux, les parents ont besoin d’un soutien. Notamment, les familles monoparentales, les familles nombreuses, les parents isolés, les parents issus des milieux défavorisés. 238 parents ont été accueillis et accompagnés en 2014 par la MDA et 15 rencontres débats ont été réalisées. Ils sont en recherche de réassurance par rapport à leur fonction éducative. Le contexte sociétal induit une anxiété qui amplifie les difficultés rencontrées par les parents d’adolescents. Ils sont inquiets et/ou démunis.

Objectif de l'action
* Objectif du plan d'action "Enfants, adolescents, jeunes"
- Objectif général 2 : Améliorer le repérage et la prise en charge de la souffrance psychique
- Objectif opérationnel 2A : Développer la prévention, le repérage et le premier accueil des adolescents présentant une souffrance psychique, une dépression, des troubles du comportement
- Objectif 2.A.3. Assurer le premier accueil des jeunes en souffrance psychique

* Objectif général
- Assurer le premier accueil des jeunes en souffrance psychique en milieu rural par la mise en place d’un Point Relais MDA sur la commune d’Orgon, territoire prioritaire de la politique de la ville

* Objectifs opérationnels
- Accueillir, écouter les jeunes et leur famille présentant des signes de mal-être
- Favoriser le relai vers une réponse adaptée et diversifiée, en terme d'accessibilité aux soins sur le territoire afin d'optimiser leur prise en charge
- Fédérer et dynamiser l'ensemble des acteurs du réseau missionnés pour travailler auprès des adolescents en difficulté et leur famille

Description
- Accueil et écoute des jeunes par une permanence d’un psychologue clinicien (3h de permanence hebdomadaire)
- Animation de réseau, soutien, et transferts de compétences pour les professionnels du territoire : réunions partenariales de présentation et articulation des actions locales

Année de début de réalisation
2015

Année de fin de réalisation
2016

Fréquence
Suivie

Public
Adolescents (13-18 ans) Jeunes 16-25 ans (insertion professionnelle) Professionnels de santé Professionnels du social Professionnels de l'éducation Parents

Nombre de personnes concernées
9 jeunes, 7 parents, 15 professionnels

Type d'action
Coordination locale Soutien aux équipes Travail en réseau Consultation ou accueil individualisé de prévention Accueil, écoute, orientation

Partenaire d'action
Collège Mont-Sauvy, Fédération des Familles Rurales, services municipaux Orgon / CCAS, Mission locale

Outils et supports utilisés :

Documentation de prévention

Communication et valorisation de l'action
Présentation en interne, auprès des jeunes de Familles Rurales, dans le cadre du programme de Développement des compétences psychosociales réalisé avec des élèves en 6ème et 5ème SEGPA du collège Mont Sauvy, dans le cadre des réunions partenariales portées par Terre de Provence Agglomération, dans le cadre des ‘RDV des acteurs jeunesse’, auprès de la Mission Locale, auprès du CCAS ; Article de présentation du Point Relais dans le journal de la commune

Financeur
  • ARS : 12508 €
  • Collectivités territoriales
  • - Conseil régional : 1567 €

Evaluation de l'action
* Indicateurs quantitatifs
- Nombre de jeunes accueillis et en suivis à Orgon : 9 jeunes
- Nombre d’entretiens réalisés : 48
- Nombre d’entretiens par jeune : 5.3
- Nombre de parents accueillis : 7
- Nombre d’entretiens parent : 7
- Nombre d’orientations vers le Point Relais :
. 4 orientations du collège
. 3 orientations de Familles Rurales
. 1 orientation du CCAS
- Nombre de rencontres, d’échanges, d’information avec les professionnels du territoire : 4 ‘RDV des acteurs jeunesse’
- Nombre de partenaires présents :
. 1er RDV au Foyer Rural d’Orgon : 12 (1 coordinatrice enfance jeunesse Cabannes, 1 infirmière collège, 1 directeur et 2 animateurs Familles Rurales, 1 éducatrice et 1 stagiaire éducatrice spécialisée ADDAP, 1 responsable pôle jeunesse, 1 animateur proximité Chateaurenard, 1 animateur socio-culturel MJC, 1 éducateur spécialisé CCAS Chateaurenard)
. 2ème RDV dans les locaux de Familles Rurales à Orgon : 7 (2 CPE collège, 1 directeur et 2 animateurs Familles Rurales, 1 animateur proximité Chateaurenard, 1 coordinatrice enfance jeunesse Cabannes),
. 3ème RDV au collège d’Orgon : 4 (infirmière, 2 CPE du collège, 1 animateur Familles Rurales)
. 4ème RDV au collège d’Orgon : 3 (infirmière, 2 CPE du collège)

* Indicateurs qualitatifs
- Problématiques principales des jeunes reçus :
. 2 jeunes sont venus pour des problématiques de mal-être/souffrance
. 1 jeune est venu pour un accompagnement psychologique
. 2 pour des raisons familiales
. 2 pour des problématiques scolaires
- Contenu des RDV des acteurs jeunesses :
. Présentation des structures
. Brainstorming sur l’adolescence
. Echanges de pratiques : la sexualité des adolescents
. Groupe de travail du collège d'Orgon, constitué d’un éclairage clinique d’1h suivi d’un échange des pratiques d’1h, tous les 2 mois
. Automutilations à l’adolescence : symptômes et répétitions
- Satisfaction des bénéficiaires : ++

Secteur d'activité
Structure d’accueil pour les jeunes

Lieu d'intervention
Relais Ados Parents

Niveau géographique
Communal

Commune
Orgon

Plan national
  • SANTE MENTALE - Plan psychiatrie santé mentale

Action(s) lolf
  • PSS 12. Accès à la santé et éducation à la santé
  • PSS 12.2 Santé des populations en difficulté

Catégorisation
A1
Développement d'offres de promotion de la santé
A2
Représentation d'intérêts, collaboration entre organisations
A3
Mobilisation sociale
A4
Développement de compétences personnelles
B1
Offres en matière de promotion de la santé
B2
Stratégies de promotion de la santé dans la politique et les institutions
B3
Potentiel social et engagement favorables à la santé
B4
Compétences individuelles favorables à la santé
C1
Environnement physique favorable à la santé
C2
Environnement social favorable à la santé
C3
Ressources personnelles et types de comportement favorables à la santé
D
Augmentation de l'espérance de vie en bonne santé - Amélioration de la qualité de vie - Diminution de la morbidité et de la mortalité (liée à des facteurs de risque)

Observation
ACTION 1 du dossier ARS "Une prévention santé territoriale pour les 11-25 ans"