"Etre attentif à sa santé pour un public en situation précaire


2015

Action chaînée avec : Donner ou redonner envie de se faire à manger et reprendre une activité physique

Porteur de l'action : RESTO-TROC, Association

Président : Martine CAILLAT-DROUIN

18 rue Louis Boisramé, 49000 Angers

02 41 73 88 12

restotroc@orange.fr

Thème
Nutrition (alimentation et activité physique), Précarité

Programmes
    Programme 11 : Faciliter l'accès à la prévention et aux soins des personnes en situation de vulnérabilité

Contexte
Le public, en situation précaire, souvent isolé, ne conçoit pas la nécessité de se faire à manger de façon équilibrée et de pratiquer une activité physique de par ses conditions de vie difficiles. Leurs préoccupations sont autres et honorables : pouvoir subvenir à leurs besoins.

Objectif de l'action
Promouvoir une alimentation équilibrée et une pratique d'acivité physique afin d'améliorer l'état de santé des populations ciblées par le biais notamment d'ateliers en direction des adultes et des enfants.

Description
* Mise en place d'ateliers pratiques, réguliers et simples, sur l'alimentation et la pratique d'activité physique :
- Deux petits déjeuners par semaine les mardis et vendredis de 8h30 à 9h30
- Deux ateliers cuisine par semaine les mardis et jeudis après-midi de 14h à 16h. Des ateliers pour un groupe de 5 personnes sur la thématique "Une cuisine rapide, simple, à moindre coût pour les personnes seules"
- Deux ateliers sportifs par semaine le mardi et le vendredi matin : la petite marche (9h30-10h30), randonnée pédestre (9h30-11h30 le mardi) et des cours de gym douce le vendredi matin (9h30-10h30)

* Mise en place du projet "Les Vitaminés" au Resto-Troc : projet comprenant 5 modules pour sensibiliser les enfants de 6 à 11 ans et leurs parents sur une alimentation saine et un mode de vie actif.

* Participation au Collectif Santé pour mener une réflexion au sein d'un réseau du quartier et de participer à la mise en oeuvre d'un Café Santé

Année de début de réalisation
2015

Année de fin de réalisation
2015

Durée
12 mois

Fréquence
Suivie

Public
Enfants (2-5 ans), Enfants (6-9 ans), Préadolescents (10-12 ans), Adolescents (13-18 ans), Adultes 18-55 ans, Personnes de plus de 55 ans, Parents, Personnes en difficulté socio-économique

Nombre de personnes concernées
122

Type d'action
Communication, information, sensibilisation, Education pour la santé, Action de santé communautaire, Accueil, écoute, orientation

Partenaire d'action
Unis Cité, Centre Jacques Tati, Collectif Santé du Quartier, Arceau Adapei, CESAME

Outils et supports créés :

Dépliant

Resto Troc


Dépliants, programme mensuel avec des dessins, une fiche de recette de cuisine

Communication et valorisation de l'action
Site internet, Facebook, Dépliant et une porte ouverte en 2015

Financeur
  • ARS : 6 000 € €
  • CAF : 300 € €
  • Fonds propres : 415 € €
  • Autre : 5 060 € €

Evaluation de l'action
* INDICATEURS QUANTITATIFS
- 75 petits déjeuners : 721 participants soit une moyenne de 9 personnes par séance
- 57 cours de cuisine : 252 participants, soit une moyenne de 4 personnes par cours
- 45 balades ou randonnées : 352 participants, soit une moyenne de 8 personnes par sortie
- 29 cours de gym : 217 participants, soit une moyenne de 7 personnes par cours
- 4 modèles "Vitaminés" : 71 participants, soit une moyenne de 17 personnes par modèle

* INDICATEURS QUALITATIFS
- L'ambiance entre participants est familiale et solidaire, ce qui favorise pour certains une adhésion et pour d'autre un mal-être ou des difficultés pour s'intégrer
- Nécessité d'un encadrement soutenu afin de favoriser les échanges, gérer l'ambiance, pouvoir être à l'écoute d'une personne en mal-être

Evolution des comportements alimentaires et de la pratique physique
- Petit déjeuner : les personnes ont une connaissance sur les produits à ne pas mélanger. Elles font attention à leur consommation de sucre, elles arrivent de plus en plus tôt pour prendre le temps de bien déjeuner et sont dans la capacité de mettre en place et d'effectuer le rangement
- Cours de cuisine : les personnes sont dans la capacité de parler de la recette de la séance d'avant, soit après une semaine. Elles peuvent proposer un plat. Elles ont acquis les techniques surtout pour le taillage des fruits et légumes. Elles parlent des cours le temps du repas au restaurant. Elles peuvent aider le voisin dans la réalisation d'une tâche et elles sont dans la capacité de "jouer" avec les ingrédients
- Marche : les personnes ont une paire de chaussures adaptées. Elles peuvent proposer un lieu de balade déjà effectué ou non. Elles peuvent se repérer seule dans le parcours. Elles sont au devant du groupe et parlent de leur marche au retour
- Cours de gym : elles sont dans la capacité de faire le choix pour une gym sur chaise ou debout. Elles sont régulières sur 4 modules. Elles arrivent à l'heure. Elles ont une tenue et le matériel pour faire une activité sportive

Secteur d'activité
Structures de distribution aide alimentaire

Lieu d'intervention
quartier de Belle-Beille à Angers

Niveau géographique
Communal

Niveau communal
Angers

Plan national
PRECARITE - Stratégie d'actions en matière de santé et de précarité, NUTRITION - Programme national nutrition santé (2011-2015)

Action(s) lolf
PSS 12. Accès à la santé et éducation à la santé, PSS 12.2 Santé des populations en difficulté, PSS 15. Prévention des risques liés à l'environnement, au travail et à l'alimentation, PSS 15.1 Nutrition et santé

Catégorisation
A1
Développement d'offres de promotion de la santé
A2
Représentation d'intérêts, collaboration entre organisations
A3
Mobilisation sociale
A4
Développement de compétences personnelles
B1
Offres en matière de promotion de la santé
B2
Stratégies de promotion de la santé dans la politique et les institutions
B3
Potentiel social et engagement favorables à la santé
B4
Compétences individuelles favorables à la santé
C1
Environnement physique favorable à la santé
C2
Environnement social favorable à la santé
C3
Ressources personnelles et types de comportement favorables à la santé
D
Augmentation de l'espérance de vie en bonne santé - Amélioration de la qualité de vie - Diminution de la morbidité et de la mortalité (liée à des facteurs de risque)