"Des mots pour des maux" à l'UFA Branly, La Roche sur Yon


2011

Porteur de l'action : Instance Régionale d'Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire (IREPS Pays de la Loire), Association

Président : Dr René DEMEULEMEESTER

85, rue saint Jacques, 44000 Nantes

02 40 31 16 90

ireps@irepspdl.org

http://www.santepaysdelaloire.com

Thème
Conduites addictives Sexualité (contraception, IVG)

Contexte
L’Unité de Formation par apprentissage (UFA) du Lycée Professionnel E. Branly de la Roche sur Yon a fait appel à l’IREPS 85 pour la première fois en 2007 pour intervenir auprès des apprentis de 1ère année de CAP autour des conduites à risque. En 2010-2011, l’IREPS Pôle Vendée intervient pour la 5ème fois au sein de l’établissement.

Objectif de l'action
* Objectif général
- Amener les jeunes apprentis à prendre conscience de leurs comportements, du sens des prises de risque et des conséquences possibles afin de réduire ces conduites à risque et ainsi prévenir les violences et les accidents

* Objectifs opérationnels
- Relativiser le regard qu’ils ont des adultes par rapport aux jeunes afin de faciliter les relations
- Faire émerger une image positive des jeunes
- Interroger les prises de risque, tant sur le sens que sur les conséquences à court, moyen ou long terme, afin de permettre à chaque jeune de faire des choix éclairés
- Elargir les questionnements sur les prises de risque à des questions liées à l’adolescence en général en s’appuyant sur différents repères individuels ou collectifs
- Intégrer les différentes dimensions de la sexualité et faire émerger ce qui est en jeu dans la relation à l’autre

Description
- 4 rencontres de 2h favorisant l’expression des apprentis sur leur santé en terme de questionnements, de difficultés, de besoins et valorisant les savoirs, savoir-faire et savoir-être
- Une approche participative, interactive et ludique

Intervention auprès des apprentis en co-animation avec la responsable de la vie éducative de l’UFA ou un professeur d’Education Physique et Sportive.
Rencontres avec l’équipe pédagogique :
- Préparation par téléphone ou par mail
- Temps d’échanges intermédiaires : 10 minutes à la fin de chaque rencontre
- Temps d’évaluation finale

Les 3 classes de 21 à 22 apprentis étaient divisées en demi-groupes d'une dizaine d'élèves :
- Séance 1 : Relations ados / adultes, Représentations des adultes sur les ados et des ados sur les adultes
- Séance 2 et 3 : Les prises de risque - risque réel / risque perçu, gains / pertes, ressenti, critères d’action et valeurs personnelles, normes et règles sociales, limites et excès…
* Approche axée sur les produits psycho-actifs en séance 2
* Approche globale des conduites à risque en séance 3 (Sexualité, relation à l’autre, consommation multimédia, circulation routière…)
- Séance 4 : La relation amoureuse - ses fondements, les stéréotypes sociaux

Année de début de réalisation
2010

Année de fin de réalisation
2011

Fréquence
Suivie

Public
Adolescents (13-18 ans) Etudiants, apprentis

Nombre de personnes concernées
64 jeunes

Type d'action
Education pour la santé

Partenaire d'action
L’Unité de Formation par apprentissage (UFA) du Lycée Professionnel E. Branly de la Roche sur Yon

Outils et supports utilisés :

- Jeu "D’accord … pas d’accord" - Abaque de Régnier - Jeu "Je fais… Je ne fais pas…" - Inspiré de l'outil "Cannabis, en parler aux ados : Guide pratique pour des activités de prévention à l'école" - Jeu "Ado Sexo, quelles infos ?"

Financeur
  • ARS : 5000 €

Evaluation de l'action
* Indicateurs quantitatifs
- Nombre de participants : 64
- Nombre et durée des séances mises en place : 4 séances de 2 h pour 6 groupes étaient prévues, 1 a été annulée, 2 ont été animées par un professionnel de l'UFA seul
- Assiduité des participants : sur 64 apprentis, 30 ont participé à la totalité des séances, 55 à 3 séances ou plus
- Nombre et qualité des personnes associés à l'action : 1 responsable de la vie éducative et 1 professeur d'EPS

* Indicateurs qualitatifs
- Degré d’implication des participants :
Les comportements pouvaient être très différents d’un groupe à l’autre et surtout d’un jour à l’autre selon la dynamique de classe et les évènements survenus au sein de l’UFA. Mais globalement, les participants se sont montrés intéressés, impliqués, curieux, attentifs, respectueux, à l’écoute des autres, avec un assez bon niveau de réflexion et pour certains une remise en question de leurs propres fonctionnements.

- L'appréciation des participants concernant les points abordés, les supports de discussion :
La grande majorité des apprentis dit avoir apprécié l’atelier et les supports de discussion (84 %), et avoir été intéressée par les questions traitées lors des séances (91 %).

- Les éventuelles prises de conscience,acquisitions et intentions énoncées :
Il semble que les participants se soient interrogés sur leurs représentations et sur leurs comportements : « ça m’a fait réfléchir ». Les débats leur ont permis de confronter les points de vue : « j’ai bien aimé voir ce que pensent les autres », « On pense pas tous pareils. »
Si l’apport de connaissances n’est pas la priorité de ce projet, plusieurs apprentis ont constaté que l’atelier leur a permis d’ « apprendre certaines choses », « Il y a certaines choses que je ne savais pas ». Les débats les ont souvent interpellé ; par exemple, un apprenti a dit : « Ça m’a marqué la consommation d’alcool au volant et les effets des champignons hallucinogènes. »
Certains disent avoir pris conscience de certaines choses : « Qu’il faut réfléchir avant de s’énerver », « ne pas juger les gens », « faire attention aux préjugés »

- La qualité des échanges :
Les apprentis se sentaient en confiance pour s’exprimer à propos de leurs conduites à risque. Loin d’être un frein, la participation des professionnels de l’établissement a au contraire permis de faire du lien entre les apports de la chargée de mission, les témoignages des apprentis, les situations rencontrées en cours d’EPS et à l’UFA. Les apprentis ont même trouvé que « c’est bien d’en discuter avec des adultes », ils ont apprécié avoir « l’avis des adultes. »

Lieu d'intervention
UFA Branly à La Roche sur Yon (Unité de formation des apprentis)

Niveau géographique
Territorial

Commune
La Roche-sur-Yon

Niveau territorial de santé
CA la Roche Sur Yon - Agglomération CC du Pays de Saint-Fulgent - les Essarts CC Pays de Chantonnay

Plan national
  • PRECARITE - Stratégie d'actions en matière de santé et de précarité

Action(s) lolf
  • PSS 12. Accès à la santé et éducation à la santé
  • PSS 12.1 INPES

Catégorisation
A1
Développement d'offres de promotion de la santé
A2
Représentation d'intérêts, collaboration entre organisations
A3
Mobilisation sociale
A4
Développement de compétences personnelles
B1
Offres en matière de promotion de la santé
B2
Stratégies de promotion de la santé dans la politique et les institutions
B3
Potentiel social et engagement favorables à la santé
B4
Compétences individuelles favorables à la santé
C1
Environnement physique favorable à la santé
C2
Environnement social favorable à la santé
C3
Ressources personnelles et types de comportement favorables à la santé
D
Augmentation de l'espérance de vie en bonne santé - Amélioration de la qualité de vie - Diminution de la morbidité et de la mortalité (liée à des facteurs de risque)