"Ensemble, vivons nos différences" Prévention des violences et des discriminations par la responsabilité affective et sexuelle


2012

Thème
Sexualité (contraception, IVG) VIH-Sida IST Santé scolaire Violence (dont mutilations sexuelles)

Programmes
    Programme vie-affective-et-sexuelle : Vie Affective et Sexuelle

Contexte
L’école permet de mettre en œuvre dès la maternelle une éducation à la sexualité qui se fonde sur des valeurs humanistes de tolérance et de liberté, de respect de soi et d’autrui, des attitudes de responsabilité individuelle et collective. Elle est intégrée aux programmes scolaires, est adaptée à la maturité de l’élève, dans le plus strict respect des convictions et des cultures de chacun. Cette démarche éducative rejoint la politique nationale de prévention et de réduction des risques (grossesses précoces non désirées, IST), de prévention de toutes les formes de violences et d’exploitation sexuelle, de lutte contre les préjugés sexistes et homophobes. Les enseignants, bien que souvent convaincus de la nécessité de l’éducation à la sexualité, se sentent souvent démunis pour conduire des actions sur ce thème, sous-estiment leurs capacités à mettre en œuvre des actions d’éducation à la sexualité et méconnaissent les partenariats. Ainsi certains hésitent à conduire des actions. Celles-ci restent parfois ponctuelles, ne sont pas rattachées à un projet inscrits au CESC ou au projet d’école. A l’heure où l’on constate au niveau du département une augmentation des grossesses non désirées, des demandes de contraception d’urgence, des demandes d’IVG et des violences ordinaires, et au moment où la région Aquitaine s’engage dans le dispositif expérimental « Pass Accès Contraception Aquitaine », apparaît une nouvelle dynamique départementale avec la volonté de tous les acteurs internes et externes concernés par l’éducation à la sexualité de partager un état des lieux en vue d’une action mieux coordonnée. Il parait essentiel d’apporter aux élèves, de la maternelle à la terminale, des savoirs et des savoirs-être leur permettant de devenir « des hommes et des femmes en mesure de conduire leur vie personnelle, civique et professionnelle en pleine responsabilité et capable d’adaptation, de créativité et de solidarité ». Ceci passe par la conduite d’actions cohérentes et coordonnées et prend tout son sens dès la maternelle avec un travail au quotidien sur le "vivre ensemble".

Objectif de l'action
* Objectif général
Apporter aux élèves de la maternelle au Lycée, sur l’ensemble du département, des connaissances et des compétences favorisant la responsabilité affective et sexuelle et permettant de lutter contre les violences et les idées sexistes

* Objectifs opérationnels
- Former des équipes plurielles dans chaque établissement (personnel de direction, CPE, infirmière, enseignants...):
. valoriser leurs compétences sur la thématique de la responsabilité affective et sexuelle ainsi que sur la prévention des violences
. les aider à la construction de leur projet et à l’évaluation des actions menées.

- Décliner le projet départemental, de la maternelle au lycée, en ayant comme objectifs pour les actions menées auprès des élèves de :
. connaître son corps
. développer l’esprit critique notamment par l’analyse des modèles et des rôles sociaux véhiculés par les médias, en matière de sexualité
. renforcer l’estime et le respect de soi et des autres
. apprendre les valeurs communes et les règles sociales
. comprendre et accepter les différences
. connaître et respecter la loi, les interdits
. lutter contre les violences
. apprendre à identifier et à intégrer les différentes dimensions de la sexualité humaine, biologique, affective, psychologique, juridique, sociale, culturelle et éthique.
. favoriser des attitudes de responsabilité individuelle et collective, notamment des comportements de prévention et de protection de soi et des autres

Description
* Mise en place de formations à différents outils et techniques d'animation
- Public : équipes éducatives, professionnels de santé
- Modalités d'organisation
. Rythme : 1 fois par trimestre
. Lieu : collège et cité scolaire

* Mise en place d'une formation spécifique à l'outil "Cet autre que moi"
- Public : équipes éducatives, professionnels de santé
- Modalité d'organisation
. Rythme : 2 jours au 1er trimestre, 1 journée à distance et 1 retour d'expérience.

* Accompagnement à l'élaboration, la mise en oeuvre et l'évaluation des projets des équipes formées.

* Déclinaison des projets au sein de chaque CESC
- Chaque établissement écrit son propre projet et détermine les actions s'y référant.
- Public : tous les élèves de la 6ème à la terminale des 8 établissements

Année de début de réalisation
2012

Année de fin de réalisation
2014

Fréquence
Répétitive

Public
Préadolescents (10-12 ans) Adolescents (13-18 ans) Professionnels de santé Professionnels du social Professionnels de l'éducation Personnes relais / pairs

Nombre de personnes concernées
22

Type d'action
Formation Appui et/ou suivi en méthodologie et évaluation Coordination locale

Partenaire d'action
OCCE, Association "je.tu.il...", Conseil Général, Planning familial, Resaida, UFCC 47

Outils et supports utilisés :

Plaquettes ADOSEN, brochures INPES, CRIPS

Financeur
  • ARS : 5000 €

Evaluation de l'action
* Indicateurs quantitatifs
- % de participation aux formations : 92%
- % de mise en oeuvre de projets par les établissements:

Secteur d'activité
Etablissement scolaire - universitaire

Lieu d'intervention
Collège de Duras, Cité scolaire de Marmande, collège de Casteljaloux, collège de Monsempron-libos, Cité scolaire d'Aiguillon, LP Clairac

Niveau géographique
Départemental

Commune
Agen Aiguillon Casteljaloux Clairac Duras Marmande Monsempron-Libos

Niveau départemental
Lot-et-Garonne

Niveau territorial de santé
Agenais Marmandais Villeneuvois

Plan national
  • ENFANT ET JEUNES - Stratégie d'actions en matière de santé des enfants et des jeunes
  • VIH/SIDA IST - Programme national de lutte contre le VIH/SIDA et les IST
  • VIOLENCES - Plan violences et santé
  • JEUNES - Plan Santé des Jeunes

Catégorisation
A1
Développement d'offres de promotion de la santé
A2
Représentation d'intérêts, collaboration entre organisations
A3
Mobilisation sociale
A4
Développement de compétences personnelles
B1
Offres en matière de promotion de la santé
B2
Stratégies de promotion de la santé dans la politique et les institutions
B3
Potentiel social et engagement favorables à la santé
B4
Compétences individuelles favorables à la santé
C1
Environnement physique favorable à la santé
C2
Environnement social favorable à la santé
C3
Ressources personnelles et types de comportement favorables à la santé
D
Augmentation de l'espérance de vie en bonne santé - Amélioration de la qualité de vie - Diminution de la morbidité et de la mortalité (liée à des facteurs de risque)