"JE SUIS UN AS " - Je suis un Auteur/Acteur de ma Santé - Programme d'éducation à la santé


2015

Porteur de l'action : Ligue contre le cancer- Comité Martinique (LCC), Association

Président : Roger TOUSSAINT

Immeuble Le Trident- bat A Cité Montgérald BP 789, 97200 Fort-de-France

0596 63 38 80

cd972@ligue-cancer.net

Thème
Conduites addictives Nutrition (alimentation et activité physique) Santé scolaire

Contexte
La prévention dès l’enfance est un facteur essentiel qui permet d’influencer très tôt les comportements, les habitudes de vie et alimentaire des enfants. C’est pourquoi, le rôle de l’éducation à la santé en milieu scolaire est essentiel dans la diffusion d’un message de prévention. Agir tôt auprès des enfants, c’est leur donner les moyens de prévenir des maladies futures.

L'accroissement des cas de surcharge pondérale et d'obésité parmi les enfants et les adultes devient un problème de santé publique. En effet, l'obésité est un facteur de risque reconnu pour plusieurs problèmes de santé : les maladies cardio-vasculaires, le diabète, les troubles musculo-squelettiques et certains cancers. Il revient capital de limiter la progression de ces maladies afin d'en réduire le taux de mortalité.

Selon l’INCA, en France, 1,4 à 3% des cancers chez l’homme et 2,3 à 6% chez la femme sont attribuables au surpoids et à l’obésité. De plus, il a été estimé qu’en 2000 en France, environ 2300 décès par cancer dépendent de ces facteurs de risque (soit 1,6% des décès par cancer). Ces deux facteurs majorent le risque de récidive, de seconds cancers et de mortalité globale ou par cancer.

Selon l'Education Nationale, 13,3% des enfants de grande section de maternelle étaient en surpoids en 2003.
L'enquête ESCAL réalisé par l'Observatoire de la Santé de la Martinique et l’INVS en 2004, a montré que près d' 1 enfant sur 4 souffre d'un problème de surcharge pondérale, obésité incluse.

Au niveau national, en 2012 on observe une évolution du nombre d’enfants obèses de 3,5%, soit près de 450 000 enfants de moins de 15 ans. 14,3% sont en surpoids, soit environ 1,7 million d’enfants (PNNS).

Ce projet s'appuie sur la définition d'une double mission de l'Education Nationale vis à vis de la santé: éducation à la santé et suivi de la santé des élèves.En effet la circulaire 2011-216 du 2 décembre 2011 précise les orientations de cette politique éducative.
Aussi l'association a obtenu un agrément national d'associations éducatives complémentaires de l'enseignement public.
L'action proposé a été déployée par plusieurs comités départementaux de la ligue auprès d'établissements scolaires qui reconnaissent ses résultats probants.



Objectif de l'action
* Objectif général
-Développer les connaissances et les compétences des élèves du cycle 1 au cycle 3 sur les comportements favorables à leur santé et sur leur rôle de messager de santé vis-à-vis de leur environnement.

* Objectifs spécifiques
-Élargir et renforcer la dynamique de promotion de la santé « par et pour les jeunes »
- Impulser au sein des établissements scolaires d’une circonscription du département, un projet d’éducation à la santé évolutif et participatif impliquant des élèves âgées entre 5 et 11 ans.

* Objectifs opérationnels
- Développer un programme d'information et de sensibilisation sur des thématiques tels que hygiène nutritionnel, pratique de l'activité physique régulière, prévention des conduites addictives et hygiène de vie.
- adapter les animations et les outils au contenu des programmes scolaires
-Mobiliser et intégrer les acteurs de l'éducation nationale gravitant autour de l'enfant scolarisé


Description
Ce programme prend en compte l'évolution des enfants scolarisés de la maternelle au CM2; les établissements en zone d'éducation prioritaire et une approche positive de la santé.
* « Je suis un AS » se décline en 2 volets ciblant de manière adaptée les enfants âgés de 5 à 11 ans:
- les enfants des classes de grandes sections de maternelles aux classes de CE1
- les enfants des classes de CE2 aux classes de CM2.

-1er volet : Concours de Créations Artistiques en éducation pour la santé pour les élèves de la Grande section Marternelle au CE1, il se décline sur 3 ans- information et réflexion des élèves sur l'importance de l'hygiène de vie pour leur santé- Conception et réalisation d'une oeuvre artistique collective illustrant le thème du concours, toute forme de création acceptée pour laisser libre court à l'expression.

- 2ème volet : TALIS (Tabac-Addiction, Alimentation, Activité physique et Soleil-Hygiène) pour les élèves de CE2 au CM2, est en continuité avec le 1er volet, il se déroule sur 3 ans. Formation et information des élèves sur les facteurs de risques de la survenue de maladies chroniques et des cancers.
Cet outil propose d'aborder quatre thématiques prioritaires, à savoir :
- l’éducation nutritionnelle
- la promotion de la pratique régulière, suffisante et durable de l’activité physique,
- l’hygiène de vie
- la prévention du tabagisme et des dépendances avec ou sans produits.
Il comporte un programme sur trois modules.

* Le cahier de texte: Support pédagogique qui permet de valoriser et d'apprécier le travail d'élaboration et d'expression des élèves sur les thématiques de santé. Outil réalisé par les élèves lors de leur passage du CE2 au CM1 pour diffuser des messages de prévention à destination de leurs camarades et entourage pour les inciter à rester en bonne santé. Le cahier de texte est remis à l'ensemble des classes de CM2 de l'établissement qui participe au programme.

* Le programme s'appuie sur une démarche visant le développement des compétences psychosociales des élèves et également une démarche participative impliquant les élèves et leur entourage (exemple implication dans la création des messages de prévention)

* Mise en réseau d'un ensemble d'acteurs incontournables : élèves, parents, infirmiers scolaire, enseignants, chargés de prévention, prestataires de services, bénévoles.

Année de début de réalisation
2015

Année de fin de réalisation
2016

Fréquence
Suivie

Public
Enfants (2-5 ans) Enfants (6-9 ans) Préadolescents (10-12 ans) Professionnels de l'éducation Parents

Nombre de personnes concernées
139 élèves ; plus de 200 parents et 6 enseignants

Type d'action
Education pour la santé

Partenaire d'action
la FOL et l'Education Nationale

Outils et supports utilisés :

Outil : TALIS créé par la Ligue Contre le Cancer comité de l'Ardèche : Tabac Alimentation Activité physique Soleil et sommeil

Communication et valorisation de l'action
Par le biais de l'Académie Martinique Education Nationale

Financeur
  • ARS : 12000 €

Evaluation de l'action
*Mise en place d'un comité de pilotage : coordination et évaluation de la mise en oeuvre du programme
-Évaluations à différentes étapes du programme
- Évaluation du concours de créations artistiques
- Évaluation de TALIS


Indicateur d’évaluation processus :
* Réalisation du concours scolaire de créations artistiques en éducation à la santé
-Nombre de séances consacrées à l’éducation à la santé :
-Durée moyenne de chaque séance
-Nombre de classes participantes
-Nombre d’écoles participantes
-Nombre d’œuvres réalisés
-Nombre d’élèves participants


* Réalisation TALIS
-Nombre de séances consacrées à l’outil TALIS : module 1
-Nombre d’écoles et de classes participantes à l’outil TALIS : module 1
-Nombre d’élèves participant à l’outil TALIS :
-Durée moyenne de chaque séance
-Evolution des comportements
-Type d’implication des élèves

Lieu d'intervention
3 Ecoles :
- Morne pitault A au François
- Emmanuel Bruno au François
- Morne Lavaleur au Saint-Esprit

Niveau géographique
Territorial

Commune
Le François Saint-Esprit

Niveau départemental
Martinique

Niveau territorial de santé
Sud

Catégorisation
A1
Développement d'offres de promotion de la santé
A2
Représentation d'intérêts, collaboration entre organisations
A3
Mobilisation sociale
A4
Développement de compétences personnelles
B1
Offres en matière de promotion de la santé
B2
Stratégies de promotion de la santé dans la politique et les institutions
B3
Potentiel social et engagement favorables à la santé
B4
Compétences individuelles favorables à la santé
C1
Environnement physique favorable à la santé
C2
Environnement social favorable à la santé
C3
Ressources personnelles et types de comportement favorables à la santé
D
Augmentation de l'espérance de vie en bonne santé - Amélioration de la qualité de vie - Diminution de la morbidité et de la mortalité (liée à des facteurs de risque)