Observation et Suivi Cartographique des Actions Régionales de Santé

Accueil > Grand Est > Recherche avancée > Résultats de la recherche > Accès aux soins des populations en difficultés - INTERPRETARIAT

Accès aux soins des populations en difficultés - INTERPRETARIAT Retour aux résultats Export texte (RTF)

2014

Action chainée avec : Accès aux soins des populations en difficultés (2013)

Porteur de l'action : Union Régionale des Professionnels de Santé - Médecins Libéraux d'Alsace (URMLA)


Président : Pierre-Paul SCHLEGEL
Directeur : Anne BLAUWE
52 Route de Bischwiller, Immeuble Le Forum, 67300 Schiltigheim

03 90 20 84 84

urmla@wanadoo.fr

urml-alsace.fr

Thème
Précarité
Programme
    Programme : Réduire les inégalités territoriales et sociales de santé pour améliorer l’accès à la prévention, à la promotion de la santé et aux soins
  • Objectif Objectif 1: Améliorer la connaissance et l'observation partagée des inégalités territoriales et sociales de santé (ITSS)
  • Objectif Objectif 2: Adapter les politiques de prévention et de promotion de la santé aux populations concernées
Autres programmes ou dispositifs
Contrat local de santé Mulhouse
Contexte
L'action a été initiée en 2007 à titre expérimental au regard de la situation de l'Alsace qui occupe la 3ème place en matière de taux d'immigration. Dans les grandes villes, la population étrangère est en moyenne de 12,9 % à Strasbourg et de 15,1 % à Mulhouse. Nombre de ces patients consultent des médecins libéraux en Alsace. Les difficultés de communication avec le médecin sont aggravées par des difficultés linguistiques. L'aide des amis et des familles permet parfois de réaliser des consultations médicales sur des sujets courants. Mais dès que les problèmes de santé touchent l'intime et le grave (cancers, sida, maladies chroniques, dépression, sexualité...), il est fondamental qu'un tiers neutre et professionnel puisse intervenir pour permettre une relation médecin-malade de qualité.
Dans ce cadre, en partenariat avec Migrations Santé Alsace, et le soutien du GRSP puis de l'ARS, l'URMLA propose depuis 2007 aux médecins libéraux d'Alsace de bénéficier des services d'interprètes professionnels lors de leurs consultations avec des patients migrants, dans plusieurs langues.
Après mise en place de cette offre dans la Communauté Urbaine de Strasbourg (CUS), le projet s'est étendu à la Communauté Urbaine de Mulhouse (M2A) au titre du CLS Ville de Mulhouse.
Cette action permet de promouvoir un accès aux soins de droit commun aux patients les plus défavorisés, en-dehors de toute contingence familiale. En outre, en introduisant un professionnel tiers non soignant dans le colloque singulier médecin/patient, elle facilite le travail du médecin libéral.
Objectif de l'action
* Objectifs généraux :

1. Faciliter l’accès aux soins en médecine libérale des patients en difficulté socio économique et culturelle.
2. Réduire les inégalités territoriales et sociales de santé pour améliorer l'accès à la prévention à la promotion de la santé et aux soins.

* Objectifs opérationnels :

* Objectif intermédiaire 1 :
- Permettre aux populations migrantes de la CUS (Communauté Urbaine de Strasbourg) et de la M2A (Mulhouse Alsace Agglomération) de bénéficier d’un service d’interprétariat professionnel médical de qualité lors de consultations en médecine de ville.

* Objectifs opérationnels se rapportant à l’objectif intermédiaire n° 1 :

* Objectif opérationnel 1 :
- Communiquer auprès des médecins utilisateurs et non utilisateurs sur les modalités concrètes de recours à un interprète professionnel

* Objectif opérationnel 2 :
- Améliorer la régulation de l’offre d’interprétariat médical

* Objectif opérationnel 3 :
- Favoriser la réactivité du dispositif

* Objectif opérationnel 4 :
- Améliorer la qualité de l’offre d’interprétariat

* Objectif intermédiaire 2 :
- Poursuivre la sensibilisation des professionnels de médecine libérale au recours au dispositif d’interprétariat professionnel médical

* Objectifs opérationnels se rapportant à l’objectif intermédiaire n° 2 :

* Objectif opérationnel 1 :
- Poursuivre l’enquête auprès des médecins utilisateurs et des non utilisateurs du service pour identifier et réduire les freins du recours à l’interprétariat professionnel

* Objectif opérationnel 2 :
- Expliciter de façon opérationnelle le dispositif aux professionnels de santé

* Objectif opérationnel 3 :
- Communiquer largement sur le dispositif auprès des médecins libéraux et des professionnels susceptibles d’orienter le public vers un médecin utilisateur du dispositif.
Description
- Améliorer la communication sur le dispositif d’interprétariat médical
- Communiquer à travers le site de l’URMLA et différentes réunions
- Réaliser un «mode d’emploi» simple sur les modalités de recours à l’interprétariat
- Réalisation d’un guide de bonnes pratiques en matière d’interprétariat professionnel
- Améliorer l'efficacité du dispositif
- Mettre en place la possibilité de mobiliser des interprètes par téléphone si nécessaire
- Améliorer la régulation de l’offre d’interprétariat médical
- Objectiver la demande de la part des médecins et faire connaître les médecins utilisateurs du dispositif aux professionnels en charge des populations migrantes
- Fixer aux professionnels par spécialité des principes et pré-requis pour le recours à l’interprétariat professionnel, par le biais de la diffusion des modalités de recours, du mode d’emploi.
Année de début de réalisation
2014
Année de fin de réalisation
2014
Durée
1 an
Fréquence
Suivie
Public
Tout public ; Professionnels de santé ; Personnes immigrées
Les médecins libéraux d’Alsace et leurs patients d’origine étrangère ayant des difficultés à comprendre et à s’exprimer en français.
Type d'action
Consultation ou accueil individualisé de prévention ; Prise en charge médicale
Partenaire d'action
Migrations Santé Alsace
Outils et supports utilisés
- Schéma du dispositif de recours à un interprète professionnel - Guide de l’utilisateur à destination des médecins - Film expliquant la procédure d’accès au service d’interprétariat et la manière dont se déroule une consultation avec un interprète.
Communication et valorisation de l'action
Développement de l'interpétariat professionnel sur l'ensemble de la région Alsace.
- Schéma du dispositif de recours à un interprète professionnel
(cf. annexe 1)
- Guide de l’utilisateur à destination des médecins (cf. annexe 2)
- Film expliquant la procédure d’accès au service d’interprétariat et la manière dont se déroule une consultation avec un interprète.
Financeur
ARS : 26 011 €
Autre : URMLA (vente de marchandises, produits finis, prestations de service : 977,23 €
Evaluation de l'action
* Indicateurs quantitatifs :

- Communications sur le site de l’URML-Alsace : Le site de l’Union propose une page dédiée à la commission Accès aux Soins. Au sein de cette page, l’axe 3 - Interprétariat professionnel en médecine libérale est présenté aux internautes.
- Consultations de l’information sur le site : non renseigné.
- Communications via les ordres départementaux des médecins : pas de communication écrite avec les Ordres en 2014. Le mode d’emploi sur les modalités de recours à l’interprétariat a été réactualisé. Il a été adressé par voie postale et mail aux utilisateurs. Il est consultable sur le site de l’Union.
- Médecins (par spécialité) : A ce jour, le service d’interprétariat n’est pas proposé par Migrations Santé Alsace.
En effet, sa mise en place reste coûteuse et chronophage et peu demandée par les médecins qui semblent lui préférer un contact direct, plus humain.
- Médecins ayant répondu (par rapport à la totalité des utilisateurs): 23/64 médecins utilisateurs 2014 (soit 36 %).
L’interprète remet ce questionnaire au médecin à l’issue de la consultation.
- Médecins saisis/à la totalité des médecins du territoire géographique ciblé : Les médecins libéraux de la CUS et de la M2A non utilisateurs du service ont été sollicités via Interface Reso pour répondre à une étude afin de comprendre les freins du recours à l’interprétariat.
- Volumétrie de diffusion/population des professionnels du territoire accessible par Interface Reso : L’ensemble des médecins libéraux d’Alsace par le biais du site de l’Union.
- Médecins sensibilisés avec focale sur M2A : Les Membres formés lors de cette soirée.
- Orientateurs potentiels identifiés sur le territoire et sensibilisés : Mme Hatice KUP, coordonnateur MSA pour le département du Haut-Rhin.
- Communications : pas de communication spécifique pour les médecins libéraux de Mulhouse Alsace Agglomération en 2014.


* Indicateurs qualitatifs :

- Analyse des réactions et retours de médecins sensibilisés. Les médecins psychiatres ont trouvé ce dispositif complexe, contraignant et chronophage par rapport au précédent. Un médecin psychiatre a même choisi de ne plus y avoir recours. Les médecins de second recours se sont sentis exclus.
- Utilisateurs satisfaits/insatisfaits par spécialité médicale du service/nombre total d’utilisateurs et motifs. Sur les 118 questionnaires «médecin» complétés, 114 (soit 97 % des répondants) ont répondu «oui» à la question, «ferez-vous de nouveau appel à un interprète ?». Il est donc aisé de considérer qu’ils sont satisfaits du service rendu.
- Date de réalisation du guide : Elaboré en 2013 et adressé en janvier 2014.
- Date et volume de diffusion : Janvier 2014 - aux 85 médecins utilisateurs 2013 et diffusion en page d’actualité du site de l’Union.
- TErritoires de santé explorés : Impossible à réaliser sans une ligne budgétaire supplémentaire.
- Consultations de l’information sur le site : 11 visites sur la page d’accueil «interprétariat» ; 11 visites sur la page dédiée à la mise à jour des conditions d’accès.
- Communications via les ordres départementaux des médecins des observations/réactions des médecins : Aucune communication. Ceci avait été réalisé en 2013 et semble difficilement compatible avec la mise en place de la régulation.
- Recueil des observations/réactions des orientateurs identifiés et sensibilisés : Pas de recueil effectué, hormis un accueil favorable des médecins lors de la soirée FMC du 15 mai 2014. En effet, outre le fait que la volumétrie horaire des 800 heures accordées par l’ARS pour couvrir l’année, les frais de déplacement des interprètes seraient eux aussi largement augmentés. L’étude souhaitée par l’Agence n’a pas été réalisée, faute de financement et de méthode de recherche probante.
Niveau géographique
Territorial, Communal
Ancien découpage régional
ALSACE
Commune
Strasbourg, Mulhouse
Catégorisation
A1
Développement d'offres de promotion de la santé
A2
Représentation d'intérêts, collaboration entre organisations
A3
Mobilisation sociale
A4
Développement de compétences personnelles
B1
Offres en matière de promotion de la santé
B2
Stratégies de promotion de la santé dans la politique et les institutions
B3
Potentiel social et engagement favorables à la santé
B4
Compétences individuelles favorables à la santé
C1
Environnement physique favorable à la santé
C2
Environnement social favorable à la santé
C3
Ressources personnelles et types de comportement favorables à la santé
D
- Augmentation de l'espérance de vie en bonne santé
- Amélioration de la qualité de vie
- Diminution de la morbidité et de la mortalité (liée à des facteurs de risque)
Niveau territorial de santé
Territoire 2, Territoire 4
Niveau territorial de santé autre territoire
STRASBOURG, MULHOUSE
Lieu d'intervention
Au cabinet médical des médecins libéraux de la CUS et de la M2A ayant eu recours au service d’interprétariat professionnel de Migrations Santé Alsace.

© CRES PACA - ARS PACANous contacter •  Accès administrationCrédits