Observation et Suivi Cartographique des Actions Régionales de Santé

Accueil > Grand Est > Recherche avancée > Résultats de la recherche > Accompagnement vers les soins des jeunes femmes de moins de 25 ans enceintes et en situation de grande précarité

Accompagnement vers les soins des jeunes femmes de moins de 25 ans enceintes et en situation de grande précarité Retour aux résultats Export texte (RTF)

2014

Action chainée avec : Accompagnement vers les soins des jeunes femmes de moins de 25 ans enceintes et en situation de grande précarité (2013)

Porteur de l'action : club de jeunes l'étage, Association


Président : Jean-Paul Hill
19 quai des bateliers, 67000 Strasbourg

03 88 35 70 76

etage.strasbourg@wanadoo.fr

Thème
Sexualité (contraception, IVG), Périnatalité - Parentalité, Précarité
Programme
    Programme : Réduire les inégalités territoriales et sociales de santé pour améliorer l’accès à la prévention, à la promotion de la santé et aux soins
  • Objectif Objectif 2: Adapter les politiques de prévention et de promotion de la santé aux populations concernées
Contexte
Depuis près de 30 ans, le Club de Jeunes l'Etage mène de nombreuses actions avec un public de jeunes en grande difficulté.

Ouverts respectivement en 1981 et en 1984, au centre ville de Strasbourg, un lieu d'accueil puis un restaurant permettent d'établir et de maintenir le contact avec une population de jeunes adultes en difficulté, souvent sans domicile fixe, dont une bonne partie ne fréquente guère les lieux habituels de l'action sociale.

L'Etage constitue actuellement, à Strasbourg, le principal lieu d'accueil et d'accompagnement de jeunes de moins de 25 ans en situation de rupture. Chaque année, un millier de personnes s’adressent à nos différents services et près de 600 de ces derniers ont une domiciliation postale active au siège de l'association.

Les interventions de l'association vont bien au-delà du champ de l'urgence sociale puisque dès 1982 des actions de formation, puis en 1991 des actions d'accompagnement et de mobilisation furent mises en place. Depuis une dizaine d’années, l’Etage a élargi ses services à de nouveaux publics, tout en restant majoritairement tourné vers le public des jeunes adultes. Les actions touchent maintenant des familles et des personnes isolées de tout âge notamment dans nos dispositifs d’hébergement, d’accès aux soins ou d’appui à la parentalité.

Objectif de l'action
* objectif général:

- aider à l'accès aux soins et aux droits une population particulièrement vulnérable de jeunes femmes enceintes âgées de moins de 25 ans en situation de précarité et relevant du droit commun.

* objectifs spécifique 1 :
- accueillir, écouter et accompagner vers l'accès aux droits sociaux et aux soins ;
- orienter vers des professionnels de santé en fonction des demandes et des besoins identifiés et un travail en réseau de coordination périnatale ;
- mettre en place une action de prévention au long cours.
- coordonner le suivi de grossesse et s'assurer de son bon déroulement.

* objectif spécifique 2 :
- Accompagner les jeunes mères après leur accouchement

* objectif spécifique 3 :
- Accompagner les jeunes femmes qui le souhaitent vers une démarche d’IVG.

* Objectif spécifique 4 :
- Informer les jeunes femmes sur les moyens contraceptifs existants et faciliter l'accès aux moyens de contraception.





Description
- Entretiens réguliers avec les jeunes femmes ;
- Réunions mensuelles et réunions de synthèse avec les acteurs du réseau de coordination périnatal ;
- Orientation et/ou accompagnement vers les structures partenaires ;
- Actions collectives d’information sur la contraception dans les locaux de l’association ;
- Information sur la contraception au cours des entretiens individuels ;
- Mise à disposition de préservatifs ;
- Orientation vers les centres de planification et les professionnels de santé spécialisés.

Année de début de réalisation
2014
Année de fin de réalisation
2014
Durée
12 mois
Fréquence
Suivie
Public
Femme ; Jeunes 16-25 ans (insertion professionnelle) ; Femmes enceintes ; Personnes sans domicile fixe ; Personnes en difficulté socio-économique
Les femmes de moins de 25 ans enceintes et en situation de précarité.
Type d'action
Education pour la santé ; Prise en charge médicale ; Prise en charge sociale ; Travail en réseau ; Accueil, écoute, orientation ; Communication, information, sensibilisation
Partenaire d'action
- Hôpitaux universitaire de Strasbourg (HUS) (dont service social et Centre médico chirurgical – CMCO),
- Protection maternelle et infantile (PMI) du Conseil général,
- Protection maternelle et infantile (PMI) de la Ville de Strasbourg,
- Service de protection de l’enfance du Conseil Général (SPE),
- Centres de planification,
- Mouvement français pour le planning familial (MFPF),
- Maison des Adolescents du Bas-Rhin (MDA),
- Médecins généralistes et gynécologues.

Communication et valorisation de l'action
L'information a été mise à la disposition du public par le biais de prospectus et par voie d'affichage . Tous les professionnels de la structure ont aussi été vecteurs d'informations et d'orientation des jeunes femmes vers des professionnels de santé et des structures spécialisées (planning familial, consultation médicale...) ou vers la Maison des Adolescents où exercent médecins, infirmière et sages-femmes.
Financeur
ARS : 8 700 euros
CAF : 2 700 euros
Collectivités territoriales
   Communes et intercommunalités : ville de Strasbourg: 7 250 euros
Evaluation de l'action
* Indicateurs quantitatifs :

- 37 jeunes femmes enceintes qui connaissaient de grandes difficultés sociales à mener une grossesse et à accueillir et prendre soin de l'enfant dans de meilleures conditions, ont été soutenues et accompagneée. Sur ces 37 situations accueillies qui représentent l'ensemble des situations relevant d'un accompagnement périnatal rencontrées par notre plateforme d'accueil et d'accompagnement, toutes les jeunes femmes ont bénéficié d'entretiens réguliers visant notamment à les sensibiliser à l'importance du suivi médical et à s'en assurer.

- l'ensemble de ces 37 jeunes femmes, lors des entretiens, ont été inscrites dans un suivi médical. Lorsque la grossesse était avancée et qu'il n'y avait pas encore de suivi médical en place, nous avons veillé à l'ouverture des droits nécessaires et à raccrocher les jeunes femmes concernées avec un suivi perdu ou à les mettre en lien pour un suivi de fin de grossesse avec des professionnels de santé (sages-femmes, médecins généralistes, gynécologues, PMI, services des hôpitaux...). Dans les situations les plus fragiles, sujettes à des interruptions du suivi ou une possible errance dans le parcours de soin, le travail en réseau de coordination périnatale a permis d'évaluer quand le maillage était trop distendu et/ou de vérifier si un suivi se poursuivait ou était interrompu. Lorsqu'un problème spécifique a été détecté, une orientation plus spécifique a pu être proposée pour un soutien psychologique, une rencontre anticipée d'une puéricultrice, préparer une hospitalisation à domicile (HAD) ou dans une Unité mère bébé (UMB) par exemple.

- L'ensemble des jeunes femmes ayant accouché a bénéficié d'entretiens réguliers visant à les sensibiliser à l'importance du suivi médical post accouchement et à s'en assurer.

- Participation à 10 réunions du réseau pluri-professionnel (HUS et PMI) de coordination périnatale.
- une dizaine de jeunes femmes ont été accompagnées dans leur démarche d'IVG.

- Des préservatifs (surtout masculins, parfois féminins) sont mis à disposition en de multiples points dans les locaux de l'association (couloirs, salle d'attente, bureaux, restaurant...) et ces points de distribution sont régulièrement achalandés.

- une douzaine de jeunes femmes ont été orientées vers les centres de planification et les professionnels de santé spécialisés et gynécologues, (selon les orientations spécifiées par les professionnels de l'équipe, mais ces chiffres ne paraissent pas refléter l'effectif des orientations).


* Indicateurs qualitatifs :

- Le travail mené avec ce public aux difficultés multiples, nécessite l'établissement d'une relation de confiance faite de beaucoup de tact et de respect. Les possibilités de poursuite du travail en dépendent. Nous n'avons pas formalisé le recueil de l'évaluation des entretiens par les bénéficiaires elles-mêmes.

- Ce travail, mené par l'ensemble des professionnels de l'équipe, l'a été en lien avec le réseau de coordination périnatale existant, par l'intermédiaire d'une professionnelle référent interne de l'action. Informée régulièrement par l'équipe, elle a pu prendre en compte les situations les plus problématiques et un travail a pu être mené en concertation avec les professionnels du réseau de coordination. Elle a participé à 10 réunions mensuelles de ce réseau de professionnels (HUS et PMI) qui ont été organisées en 2014.

- Toutes les jeunes femmes qui ont fait une demande d'accompagnement dans une démarche d'IVG ont bénéficié d'informations relatives à leurs droits et à la législation en vigueur ainsi que d'une orientation vers les structures partenaires à même de les accompagner médicalement et psychologiquement. Cette écoute et ces informations leurs ont été données lors des entretiens individuels avec les travailleurs sociaux de la structure.

- Comme pour les précédents indicateurs de ce type, nous n'avons pas formalisé le recueil de l'évaluation par les bénéficiaires de l'accompagnement. Dans le domaine de l'accompagnement vers une démarche d'IVG, nous avons quelques réticences à questionner les jeunes femmes concernées.

- L'information a été mise à la disposition du public par le biais de prospectus et par voie d'affichage.
- Tous les professionnels de la structure ont aussi été vecteurs d'informations et d'orientation des jeunes femmes vers des professionnels de santé et des structures spécialisées (planning familial, consultation médicale...) ou vers la Maison des Adolescents où exercent médecins, infirmière et sages-femmes. En fonction des demandes et des besoins, les jeunes femmes accueillies ont ainsi pu bénéficier d'une information et/ou d'une orientation en matière de moyens contracept ifs.

- En 2014, une action collective d'éducation pour la santé a porté spécifiquement sur le suivi gynécologique et sur la contraception. Menée en partenariat avec une sage-femme, elle a touché huit femmes qui y ont participé. L'information et la communication en amont ont également permis des échanges sur le sujet.

- Les bénéficiaires qui ont participé à l'action collective se sont exprimées et ont fait un retour positif sur l'information et l'orientation.
Niveau géographique
Communal
Ancien découpage régional
ALSACE
Commune
Strasbourg
Catégorisation
A1
Développement d'offres de promotion de la santé
A2
Représentation d'intérêts, collaboration entre organisations
A3
Mobilisation sociale
A4
Développement de compétences personnelles
B1
Offres en matière de promotion de la santé
B2
Stratégies de promotion de la santé dans la politique et les institutions
B3
Potentiel social et engagement favorables à la santé
B4
Compétences individuelles favorables à la santé
C1
Environnement physique favorable à la santé
C2
Environnement social favorable à la santé
C3
Ressources personnelles et types de comportement favorables à la santé
D
- Augmentation de l'espérance de vie en bonne santé
- Amélioration de la qualité de vie
- Diminution de la morbidité et de la mortalité (liée à des facteurs de risque)
Plan national
ENFANT ET JEUNES - Stratégie d'actions en matière de santé des enfants et des jeunes, PRECARITE - Stratégie d'actions en matière de santé et de précarité, JEUNES - Plan Santé des Jeunes
Lieu d'intervention
locaux de l'association "club de jeunes l'étage" et lieux de soins sur Strasbourg.

© CRES PACA - ARS PACANous contacter •  Accès administrationCrédits