Accompagnement pour une inclusion par la santé des personnes en situation de précarité


2017

Action chaînée avec : Accompagnement pour une inclusion par la santé des personnes en situation de précarité

Porteur de l'action : AXIS (AXIS), Association

Président : Catherine COILLIOT

9 rue Corneille, 83000 Toulon

04 94 92 86 86

associationaxis@orange.fr

http://associationaxis.fr

Thème
Précarité

Programmes
    Programme PRAPS : Programme Régional d'Accès à la Prévention et aux Soins
  • Objectif 5 : Agir avec et pour les populations démunies

Contexte
Une récente étude de l’ARS démontre qu’il existe des inégalités sociales flagrantes en matière sanitaire, sur le Département du Var. Les zones repérées comme les plus fragiles sont Le Luc, Brignoles, Toulon et La Seyne.
Par ailleurs, les médecins, tant généralistes que spécialistes sont surtout installés sur la bande du littoral, laissant un énorme déficit de l’offre de soins, en particulier sur les secteurs suivants : Aups, Carcès, Figanières, Montauroux, Barjols, Vidauban, Cuers, Gareoult, Sollies-Pont.
Le moyen de pallier à ces carences et inégalités est de développer des stratégies d’alliance et de mettre en place et maintenir un réseau d’intervenants pluridisciplinaires, ce qui permettrait de réduire les indicateurs défavorables.
L'action dans le cadre du RSA s’inscrit dans ces préconisations et permet de réduire de façon significative ces inégalités sociales. L'association intervient sur les zones prioritaires auprès des publics en situation précaire (financière, logement, santé) et permet de faciliter l'insetion par la santé.

Objectif de l'action
* Objectifs PRAPS
- Objectif général 5 : Agir avec et pour les populations démunies
5.1. Soutenir et favoriser les actions d’accompagnement des publics en précarité
5.1.1. Promouvoir l’accompagnement en santé, levier majeur pour l’insertion, permettant en co-construction avec l’usager, de faire émerger ses besoins de santé et d’améliorer cette dernière

* Objectif général
- Soutenir et favoriser l'accompagnement des publics précaires

* Objectifs opérationnels
- Favoriser l'insertion par la santé des bénéficiaires du RSA ou de minimas sociaux
- Sensibiliser ce public à l'importance de la santé comme facteur d'insertion
- Permettre à chacun de prendre en compte concrètement ses problématiques de santé et de mettre en place des démarches de soins

Description
* Accompagnement santé individualisé
- Entretiens individuels sur les lieux de permanence
- Accompagnements physiques sur des lieux de soins : praticiens, hôpitaux, centres d’examens de santé, centres de cure, CMP
- Orientation et mise en lien avec les structures médicales adaptées
- Aide (si besoin) à l’ouverture ou au maintien des droits : rédaction des dossiers, demandes d’AAH, CMUc ou RQTH
- Entretiens psychologiques afin de faire un diagnostic, orienter si besoin et permettre à la personne de prendre conscience de ses difficultés psychiques
- Visites à domicile si besoin

* Ateliers collectifs de socialisation
- Objectifs :
. Proposer des espaces de parole et d'échanges autour des problématiques de santé et d'insertion
. Amener des informations sur la santé, les dispositifs de prise en charge et de soins
. Créer du lien social et une dynamique qui permettrait l'émergence d'une démarche individuelle de resocialisation
. Travailler sur la valorisation de l'estime de soi et des compétences psychosociales
- Contenu :
. Informations sur la santé physique et mentale
. Informations sur les addictions
. Les dispositifs de soins et de prise en charge
. Travail sur la valorisation de l'estime de soi et le développement des compétences psychosociales
. Interventions en fonction des demandes du groupe : information sur des pathologies spécifiques, le parcours de soins…
- Fréquence et durée des ateliers :
. Chacun des groupes se réunit 8 fois par ans, sur 6 mois, sur chaque structure, soit 40 réunions au total sur l'année pour l'ensemble des groupes
. Chaque atelier dure en moyenne 2 heures

Année de début de réalisation
2017

Année de fin de réalisation
2017

Durée
12 mois

Fréquence
Suivie

Public
Adultes 18-55 ans, Parents, Habitants, Personnes immigrées, Usagers de drogues, Personnes sans domicile fixe, Chômeurs, Personnes en difficulté socio-économique

Nombre de personnes concernées
100 personnes (prévisionnel)

Type d'action
Education pour la santé, Coordination locale, Consultation ou accueil individualisé de prévention, Prise en charge sociale, Accueil, écoute, orientation

Partenaire d'action
CG 83, Unités territoriales sociales du Var, CEDIS de Fréjus, Draguignan et Brignoles, Espace Habitat, Association VEGA, API Provence, Centres Médicaux et Sociaux, Centre de santé La Colombe, Communes, Maison Relais Phanuel de Gonfaron, Solidarité Est Var

Financeur
  • ARS : 15 000 € €
  • Collectivités territoriales
  • - Conseils départementaux : Var : 56 500 € €
  • Etat
  • - MILDECA : 9 520 € €
  • - Autre : ASP : 2 000 € €
  • Fonds propres : 8 000 € €
  • Autre : Fonds européens : 78 018 € €

Evaluation de l'action
* Indicateurs quantitatifs
- Nombre de suivis individuels personnalisés réalisés
- Nombre de partenaires impliqués dans l'action
- Nombre de retours auprès des partenaires
- Nombre de territoires couverts
- Nombre d'AAH ouverts
- Nombre d'accompagnement aux soins
- Nombre d'orientations vers les services médico-sociaux
- Nombre d'ateliers collectifs
- Nombre de séances
- Nombre de bénéficiaires des ateliers collectifs

* Indicateurs qualitatifs
- Meilleure prise en compte de la santé : demande de suivi médical, meilleure hygiène, réflexion sur les comportements
- Démarches de soins, de prise en charge, de dépistage ou de bilans de santé
- Evolution des capacités à échanger dans le groupe, à poser des questions
- Assiduité au groupe
- Acquisition de connaissances sur la santé, les démarches de soins, le réseau médico-social de proximité
- Meilleure utilisation du réseau des structures de proximité

Secteur d'activité
A domicile, Centre communal d’action sociale, Centre social, Local d’association, Autre

Lieu d'intervention
- Provence Verte : Centres de solidarité de Brignoles et Saint Maximin
- Var Est : Centres de solidarité de Fréjus et St Raphaël
- Dracénie : Centre de solidarité Draguignan
- Cœur du var : Centre de solidarité Le Luc
- Canton de Fayence : Centre de solidarité de Fayence
- Haut Var Verdon : Centres de solidarité de Barjols et Salernes
- Visites à domicile et locaux de permanences identifiés (locaux CG ou Mairies) sur rendez-vous
- Ateliers collectifs : La Maison Relais Phanuel de Gonfaron, les foyers API Provence de Brignoles et Fréjus

Niveau géographique
Départemental

Commune
Fayence, Salernes, Draguignan, Barjols, Fréjus, Saint-Raphaël, Saint-Maximin-la-Sainte-Baume, Le Luc, Brignoles, Gonfaron

Niveau communal
Le Muy, Taradeau, Vidauban, Garéoult, Néoules

Niveau départemental
Var

Niveau territorial de santé
Brignoles, Draguignan, Fréjus Saint-Raphaël

Plan national
PRECARITE - Stratégie d'actions en matière de santé et de précarité

Catégorisation
A1
Développement d'offres de promotion de la santé
A2
Représentation d'intérêts, collaboration entre organisations
A3
Mobilisation sociale
A4
Développement de compétences personnelles
B1
Offres en matière de promotion de la santé
B2
Stratégies de promotion de la santé dans la politique et les institutions
B3
Potentiel social et engagement favorables à la santé
B4
Compétences individuelles favorables à la santé
C1
Environnement physique favorable à la santé
C2
Environnement social favorable à la santé
C3
Ressources personnelles et types de comportement favorables à la santé
D
Augmentation de l'espérance de vie en bonne santé - Amélioration de la qualité de vie - Diminution de la morbidité et de la mortalité (liée à des facteurs de risque)

Observation
Les actions "Accompagnement pour une inclusion par la santé des personnes en situation de précarité" et "Groupes de paroles en détention" d'AXIS sont regroupées sous un unique dossier de subvention de l'ARS. Le montant alloué pour les 2 actions est de 15 000 €. Le budget détaillé n'apparait que sur la fiche "Accompagnement pour une inclusion par la santé des personnes en situation de précarité".