Observation et Suivi Cartographique des Actions Régionales de Santé

Accueil > Pays de la Loire > Recherche avancée > Résultats de la recherche > Accompagnement Atelier "Projet Homme et Femme" au SAJ de challans

Accompagnement Atelier "Projet Homme et Femme" au SAJ de challans Retour aux résultats Export texte (RTF)

2017

Porteur de l'action : Instance Régionale d'Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire (IREPS Pays de la Loire), Association


Président : Dr René DEMEULEMEESTER
85, rue saint Jacques, Hôpital saint Jacques, 44093 Nantes

02 40 31 16 90

ireps@irepspdl.org

www.santepaysdelaloire.com

Thème
Sexualité (contraception, IVG), Compétences psychosociales, Handicap
Programme
    Programme 01 : Permettre à chaque personne d'être acteur de sa santé en mobilisant ses ressources personnelles
Contexte
Les personnes accueillies en SAJ bénéficient d’activités pour développer et entretenir des acquis / compétences. Le SAJ aide à utiliser ses capacités de façon optimale, en proposant des activités de soutien autour des intérêts de la personne et de la vie quotidienne. Le vivre ensemble, les relations, l’amour ou encore l’amitié se présentent comme des sujets de préoccupations quotidiennes et certaines pour les usagers.
Dès lors, au vu des objectifs poursuivis par le SAJ (Maintenir les acquis et proposer de nouveaux apprentissages ; Apporter une qualité de vie, un épanouissement à travers des activités éducatives et pédagogiques), et des constats et des besoins identifiés en termes de vie affective et sexuelle (VAS) auprès du groupe, les professionnels du SAJ ont sollicité l’IREPS Pays de la Loire dans le but de réfléchir à l’élaboration, puis à la mise en place d’un atelier autour de la VAS, à destination des 12 usagers qui le fréquentent.
La motivation des professionnels, la cohérence entre la demande, les attentes et les besoins autour de ce thème (sous le spectre de la promotion et de l’éducation pour la santé), ont conduit l’IREPS à accompagner l’équipe du SAJ dans ce projet.
Objectif de l'action
* Objectifs de l’accompagnement :
- Sensibiliser et réfléchir aux dimensions de la VAS : partage des connaissances, des questionnements et des représentations ;
- Élaborer un programme sur le thème de la VAS et penser sa progression pédagogique (thèmes, objectifs pédagogiques, progression chronologique, supports, ...)
- Co-construire un projet participatif, qui inclut les usagers et qui s’appuie sur leurs compétences dans l’élaboration du projet (choix du nom du projet, création de supports, recueil des attentes et des besoins, ...)
- Animer les séances d’un programme VAS

* Objectifs spécifiques au chargé de mission en termes de transfert de compétences aux équipes :
- Sensibiliser, enrichir les connaissances et les savoirs des professionnels autour du thème par l’apport de ressources théoriques, pédagogiques et ludiques ;
- Accompagner les professionnels à identifier, prioriser et rédiger des objectifs spécifiques et pédagogiques sur la VAS en fonction des besoins repérés ;
- Accompagner les professionnels à penser et à organiser une progression pédagogique pertinente au vu du public, de ses attentes et de ses capabilités ;
- Développer et / ou soutenir une posture d’animation bienveillante.

* Objectifs des séances à destination des usagers du SAJ :
- Travailler et favoriser l’affirmation de soi et de ses choix ;
- Se connaitre et connaitre l’Autre : caractéristiques communes et différences ;
- Développer et renforcer ses compétences et ses connaissances autour des différentes dimensions qui composent la VAS ;
- Comprendre et identifier les émotions universelles (sur le visage et sur le corps)
- Comprendre, identifier et nommer les différentes relations
- Travailler sur le corps et le schéma corporel
- Développer et donner sens aux notions d’intimité, d’amour et d’amitié
Description
Cet accompagnement s’est déroulé entre janvier et juin 2017. Il a été réparti comme suit :
- 5 rencontres de 3h pour réfléchir et élaborer un programme VAS avec l’équipe qui tienne compte des besoins et des attentes des usagers ;
- 8 interventions d’1h30 auprès du public (2 groupes de 6 personnes) en co-animation avec un professionnel du SAJ.

Dans l’optique de promouvoir la participation, les usagers ont été sollicités tout au long du processus d’élaboration du programme « Projet homme et femme » (recueil des attentes, recueil des thèmes qu’ils souhaitent aborder, choix du nom du projet, création des supports qui cadrent le projet, affiches, ...).

Les rencontres ont été pensées de manière progressive afin que l’équipe accompagnée puisse s’approprier chacune des étapes nécessaires à l’élaboration d’un programme d’éducation à la vie affective et sexuelle.

*le 11 janvier 2017 :
• Partager ses connaissances, ses questionnements et ses représentations sur des thèmes en lien avec la VAS
• Avoir une vision élargie de la VAS
• Choix des thèmes à aborder dans le programme : questionner pour faire formaliser les représentations sur les thématiques abordées en lien avec les usagers.

*Deuxième rencontre : le 17 janvier 2017
• Reprise des thèmes et validation du nombre de séances (8 séances)
• Définir les objectifs spécifiques et pédagogiques autour de ces thèmes
• Penser et organiser une progression pédagogique chronologique

*Troisième rencontre : le 07 février 2017
• Réflexion autour du cadre à donner aux ateliers
• A partir de tout ce que l’on a évoqué : élaboration de l’introduction (rituel) des séances.
• Élaboration des trames des 4 premières séances déterminées, écriture des objectifs spécifiques / pédagogiques de chacune d’entre elles
• A partir des objectifs pédagogiques, identifier et choisir les outils et la méthode pédagogique pour les atteindre.

*Quatrième rencontre : le 1er mars 2017
• Validation des 4 premières séances : - déroulés pédagogiques
- supports
- matériels pédagogiques
• Élaboration des séances 5 à 8 : A partir des objectifs pédagogiques, identifier et choisir les outils et la méthode pédagogique pour les atteindre.

*Cinquième rencontre : le 17 mars 2017
• Validation des 4 dernières séances : déroulés pédagogiques ; supports ; matériels pédagogiques
• Réflexion autour de la posture d’animation
• Répartition des activités de chacune des séances pour l’organisation opérationnelle de la co-animation.

*Le 21 mars 2017 : Séance 1 : Éprouver des émotions et les exprimer
Cette première séance a été divisée en 2 parties : l’une sur l’implantation et la présentation du programme, l’autre sur la première thématique constituant le projet « homme et femme » : les émotions.

*Le 30 mars 2017 : Séance 2 : Les différentes relations
Objectif général :
- Reconnaître les différentes relations et faire la différence entre elles.
Objectifs pédagogiques :
- Nommer les différentes relations
- Prendre conscience de la proximité ou de la distance en fonction des relations
- Identifier les différentes manières de se dire bonjour en fonction des relations

*Le 11 avril 2017 : Séance 3 : La relation d'amitié et la relation amoureuse
Objectif généraux :
- Apporter des connaissances autour de la vie affective, relationnelle et sexuelle afin de permettre à chacun de faire des choix et de pouvoir s’exprimer
- Différencier les différentes relations
Objectifs pédagogiques :
- Apprendre les principales caractéristiques de l’amitié et de l’amour (ressemblance / différence)
- Comprendre comment ces relations peuvent se nouer et évoluer (réciprocité des sentiments, jalousie, comportements et émotions)

*Le 24 avril 2017 : Séance 4 : Le sentiment amoureux et le couple
Objectif généraux :
- Identifier les caractéristiques de la relation de couple
- Comprendre le sentiment amoureux
Objectifs pédagogiques :
- Prendre conscience des émotions, des sentiments dans une relation amoureuse
- Comprendre la nécessaire réciprocité des sentiments
- Renforcer la notion de respect mutuel

*Le 9 mai 2017 : Séance 5 : Les différents âges de la vie
Objectif général :
- Aborder les différentes étapes de développement de la naissance à la mort et les changements qui leur sont propres
Objectifs pédagogiques :
- Connaitre les différentes étapes de la vie : bébé, enfant, adolescent, adulte, personne âgée.
- Apprendre à se situer dans les étapes de la vie au travers des générations
- Repérer les changements du corps chez les filles et les garçons

*Le 15 mai 2017 : Séance 6 : Connaissance de son corps, caractéristiques des femmes et des hommes
Objectif généraux :
- Connaitre son corps pour développer son schéma corporel
- Caractéristique et différences entre les hommes et les femmes
Objectifs pédagogiques :
- Vérifier les connaissances sur les différentes parties du corps
- Connaitre les parties du corps : que tout le monde voit et celles qu’on ne montre pas à tout le monde (habillé / petites tenues)
- Distinguer les caractéristiques communes et les spécificités des corps masculin et féminin

*Le 30 mai 2017 : Séance 7 : Intimité
Objectif généraux :
- Distinguer ce que l’on peut faire en privé et en public
- Apporter des repères sur ce qui est autorisé en privé et en public
Objectifs pédagogiques :
- Repérer les espaces publics et les espaces privés
- Distinguer les parties du corps que l’on montre dans les espaces publics et privés
- Prendre conscience des attitudes autorisées en public et en privé

*Le 15 juin 2017 : Séance 8 + Bilan : Les corps nus, la conception, la grossesse et la masturbation
Cette dernière séance a été divisée en 2 parties : l’une sur la dernière thématique constituant le projet « homme et femme » : les corps nus, la conception, la grossesse et la masturbation ; l’autre sur le bilan et l’évaluation du programme.
Année de début de réalisation
2017
Année de fin de réalisation
2017
Durée
6 mois
Fréquence
Suivie
Public
Adultes 18-55 ans ; Personnes handicapées
12 adultes en situation de handicap, usagers de la Section Accueil de Jour (SAJ) de l'ESAT de Challans
Nombre de personnes concernées
12 adultes (5 femmes, 7 hommes) et 2 professionnelles de la SAJ
Type d'action
Education pour la santé
Outils et supports utilisés
• Mallette "Des femmes et des hommes" - Edition 2016 : Programme d'éducation affective, relationnelle et sexuelle destiné aux personnes déficientes mentales - Jacqueline Delville, Michel Mercier, C. Merlin, Supplément de Joëlle Berrewaerts, Veronique Jacques - Presses universitaires de Namur | Psychologie • Site Internet Handésir (Programme d'éducation affective, relationnelle et sexuelle destiné aux personnes en situation de handicap) : http://www.handesir.org • PEVAAS : Programme d'éducation à la vie affective, amoureuse et sexuelle (EVAAS) pour les personnes présentant des incapacités intellectuelles modérées, âgées de 16 ans et plus (outil Canadien). • Balles expressions : lot de 4 balles qui reproduit des expressions faciales permettant ainsi d’explorer les sentiments et les émotions. Représentation de 6 émotions : mécontent, triste, heureux, en colère. Cet outil était utilisé comme l’un des rituels en début de chaque séance pour connaitre et discuter des émotions de chaque membre du groupe. • Poupées sexuées : outil pédagogique et ludique utilisé lors des séances autour du corps, des caractéristiques et des différences homme / femme (séance 6 et 8).
Outils et supports créés
• Supports de progression visuelle pour montrer l’évolution des séances composant le programme dans le temps, pour inscrire le groupe dans le temps et pour fixer le rythme des rencontres (sous la représentation d’un train, chaque wagon représentant une séance) • Cahier d'appropriation : création d’un cahier pour chacun des membres du projet « homme et femme » afin de faciliter et renforcer l’appropriation des contenus. • Boite des rituels et du programme : avec l’ensemble du matériel utile à l'atelier à l’intérieur •Affiches, collage expression, « dé des salutations », panneau du projet « homme et femme », supports facilitant la communication...
Financeur
ARS : 5 300 €
Evaluation de l'action
* Indicateurs quantitatifs
Sur les 3 professionnels travaillant à la SAJ, 2 ont bénéficié de cet accompagnement : une monitrice éducatrice et une professionnelle AMP (aide médico-psychologique).

L’ensemble des rencontres préparatoires (les 5 premières) se sont faites avec la présence de ces 2 professionnelles.

Pour des raisons médicales, les séances 4 et 8 du groupe 2 ont été assurées par la co-animatrice du groupe 1.

Bien que l’accompagnement concerne directement 2 professionnelles, une grande diffusion d’information et de sensibilisation autour de l’accompagnement et du programme s’est faite auprès de la troisième professionnelle de la SAJ et à l’échelle de l’ESAT.

Les 2 professionnels ayant bénéficiés de cet accompagnement ont fait un bilan oral et ont répondu à une évaluation écrite dont les résultats sont présentés ci-après.


* Indicateurs qualitatifs

Globalement, à l’issue de ces temps d’accompagnement, les professionnelles de la structure se disent « tout à fait » satisfaites et justifient leur choix de cette manière :
- « Très contente de l’accompagnement effectué par une personne extérieure (Magaly) et des outils pédagogiques utilisés »
- « L’accompagnement d’une personne extérieure est positif sur le groupe. Les connaissances professionnelles de l’accompagnateur sont très constructives »

Aux items concernant la pertinence des objectifs de l’accompagnement et la pédagogie utilisée, les professionnels répondent être satisfaits :
- « les objectifs de l’accompagnement sont pertinents » : 2 « d’accord »
- « La pédagogie utilisée est adaptée » : 2 « d’accord »

Les deux professionnelles déclarent être « tout à fait d’accord » à l’item « l’implication de l’équipe a été satisfaisante ».

En ce qui concerne l’organisation des séances :
- Toutes s’accordent à dire que la durée des séances était suffisante ;
- Une professionnelle aurait souhaité davantage de séances en répondant que le nombre de séances était « trop court ». Elle précise « Certains thèmes seraient nécessaires sur plusieurs séances. Un rappel des notions vues fut nécessaire entre chaque séance ». Pour la deuxième, ce nombre était « suffisant » mais précise « il reste cependant que certaines séances méritent une reprise en individuel ou en plus petit groupe, suivant les pathologies » ;
- Enfin pour l’une des professionnelles les rencontres étaient trop espacées ou trop rapprochées (« il me semble important que les séances soient régulières, tous les 8 jours ou tous les 15 jours ») alors que pour l’autre professionnelle, il s’agissait du bon rythme.

En termes d’apport de connaissances et de savoirs, les professionnels affirment leur contentement et leur satisfaction :
- A l’affirmation « l’accompagnement de l’IREPS vous a permis de renforcer et d’étendre vos connaissances », les professionnelles répondent « tout à fait d’accord »
- Elles expriment leur « accord » sur le fait que « l’ensemble des savoirs acquis leur semble utile à leur pratique ».

Concernant cette démarche :
• les points positifs soulignés par les professionnels sont les suivant :
- « Les différents supports pédagogiques »
- « Le fait que les séances soient en co-animation avec une personne extérieure »
- « Les groupes de 6 personnes »
- « Tous ! Aucun point n’est inutile. Il y a toujours à apprendre, à découvrir, à éduquer (même pour les adultes) »

• Selon les professionnels, les points à améliorer seraient :
- « Concernant mon groupe : faire des reprises en individuel car il y a des pathologies autistiques sur le groupe. Le un pour un est plus facile et « exploitable » que dans un groupe »
- «Adapter les séances en fonction des potentiels / limites des personnes»
- «Les séances l’après-midi sont plus difficile au niveau de la concentration »

• A la question « selon vous, qu’est-ce que cet accompagnement a apporté (à vous, à l’équipe, aux résidents...) », les professionnels répondent :
- « Apporter des connaissances et répondre à des besoins de manière adaptée »
- « Evoquer des thèmes difficiles »
- « Découverte d’une thématique peu discutée en accueil de jour (voir pas). Il me semble important dans un contexte d’adultes d’être informé de ce thème « hommes et femmes » »

* Perspectives et Commentaires :

• Les professionnels énoncent des perspectives opérationnelles suite à cet accompagnement qui sont les suivantes :
- « Continuer de temps en temps, et avec les adultes qui le souhaitent, de parler de vie affective et sexuelle : des hommes, des femmes, ... en parallèle parfois avec le projet individuel de l’usager »
- « Retravailler les séances avec nos cahiers »
- « Approfondir certains thèmes sous forme de séances identiques (amitié / amour) »
- « Achat de la mallette pédagogique « des femmes et des hommes » »

• Enfin les professionnelles ont ajouté pour conclure :
- « Un grand merci à l’équipe de l’IREPS, et particulièrement à Magaly, pour la réalisation et l’accompagnement de ce projet. Merci pour votre écoute, votre adaptation et votre bienveillance »
- « Belle expérience. Echanges constructifs avec l’intervenante qui est très compétente dans son travail et pour la pédagogie (jeux, illustrations, émotions en balles de couleur, ...). Ces outils de travail sont indispensables pour avancer dans les thèmes, les séances et progresser »

* Bilan de l’accompagnement et de l’action :

• Bilan des professionnelles sur le programme VAS auprès des usagers et ses effets ressentis :
« En général, évolution positive. Bonne participation, bonne ambiance et intérêt. Les objectifs pédagogiques fixés ont été atteints sur l’ensemble des séances. Certains objectifs fixés étaient parfois élevés mais ont permis à certains d’acquérir des connaissances. Pour ceux qui se trouvaient en difficultés de compréhension, ils « prenaient » en fonction de leurs capacités. Les séances sont réajustées au fur et à mesure, selon les observations et leurs besoins. Un temps a été nécessaire (à la fin) entre chaque séance pour approfondir ou réexpliquer les thématiques. Certaines notions ont été plus compliquées -comme l’amour et l’amitié- du fait qu’il s’agisse de notions abstraites, difficiles à percevoir car c’est de l’ordre de l’émotion, des sentiments. Les séances du matin sont plus bénéfiques que celles de l’après-midi (en terme de fatigabilité) ».

• Bilan du chargé de mission sur le programme VAS auprès des usagers :
Tout au long du programme, les deux groupes ont montré une participation active lors des activités et des débats que celles-ci pouvaient engendrer. Nous avons noté un intérêt certain de la part des participants pour les thèmes abordés dans le « projet homme et femme ». Toutefois, le programme apparaissait comme plus compliqué, en terme de compréhension, pour deux personnes malgré les réajustements effectués pour rendre plus accessibles les contenus. Bien que certaines difficultés doivent être soulignées sur un niveau individuel, il est important de souligner que la dynamique de groupe était très positive : nombreux échanges entre les participants, soutien, bienveillance et bonne humeur.
Les objectifs pédagogiques fixés ont été atteints sur l’ensemble des séances, bien que pour certaines, il eut fallu renforcer et reprendre leur contenu en petit groupe, ou en individuel en fonction des demandes. Ce rappel entre les séances est compréhensible dans le sens où nous travaillons avec un public dont la déficience rend difficile l’assimilation et l’appropriation. La répétition et l’approfondissement des thématiques choisies est nécessaire à la compréhension et l’appropriation des concepts liés à la vie relationnelle, affective et sexuelle.
La mise en place des rituels en début de séance : « j’aime / je n’aime pas » et « j’indique mon humeur avec les balles émotions » nous a permis d’observer une réelle évolution en termes d’affirmation de soi et de ses choix.
Sur l’ensemble du programme, nous avons veillé à valoriser les connaissances et les compétences des participants. De par notre posture en éducation pour la santé, nous avons rassuré et conforté les personnes les plus « moteurs » qui ont commencé à s’engager dans une dynamique de « pair émulation » et dans une posture de « pair aidant ».
Lors du bilan, les participants ont exprimé leur satisfaction et leur motivation à voir se perpétuer des séances VAS à la SAJ.
Au vu des retours des participants, de l’analyse des professionnelles et des objectifs de l’IREPS, nous pouvons conclure à un bilan positif de ce programme.

* Conclusion du chargé de mission sur l’accompagnement et la co-animation en termes de transfert, ou de renforcement, des compétences des professionnelles :

De manière générale, l’équipe a fait un retour très positif des temps d’accompagnement dont ils ont pu bénéficier, à la fois par écrit et par oral.
Au vu des différentes déclarations (bilan oral + évaluation écrite), nous pouvons estimer qu’un transfert et un renforcement tant des connaissances sur le thème de la VAS -sous l’angle de la promotion de la santé-, que des compétences -en termes de méthodologies de projet et d’animation- a pu se réaliser.
Les premières rencontres avec les professionnelles ont permis d’enrichir leurs connaissances et leurs savoirs autour du thème notamment par l’apport de ressources théoriques, pédagogiques et ludiques. En travaillant ensemble à « penser » une progression pédagogique et à élaborer des séances, elles se sont appropriées une méthodologie et des repères qu’elles sauront et pourront mobiliser au besoin.
Sur les temps de co-animation, les professionnelles ont su trouvé une posture bienveillante. Elles ont renforcé un « savoir-faire » par rapport à la méthodologie, aux techniques d’animation et aux outils d’intervention utilisés lors des séances. Elles ont montré une aptitude à l’écoute et une capacité d’adaptation certaine. L’appropriation de ces « savoir-faire » et « savoir-être » a permis de garantir une certaine forme d’auto-détermination et de participation.
La « réussite » de cet accompagnement repose également sur la large implication de l’équipe qui a su se mobiliser tout au long de ce dernier et qui a été force de propositions.
Les perspectives opérationnelles nous permettent d’affirmer l’atteinte de nos objectifs.
Secteur d'activité
Ets et services médico-sociaux adultes handicapés
Niveau géographique
Communal
Ancien découpage régional
PAYS DE LA LOIRE
Commune
Challans
Niveau communal
Challans
Catégorisation
A1
Développement d'offres de promotion de la santé
A2
Représentation d'intérêts, collaboration entre organisations
A3
Mobilisation sociale
A4
Développement de compétences personnelles
B1
Offres en matière de promotion de la santé
B2
Stratégies de promotion de la santé dans la politique et les institutions
B3
Potentiel social et engagement favorables à la santé
B4
Compétences individuelles favorables à la santé
C1
Environnement physique favorable à la santé
C2
Environnement social favorable à la santé
C3
Ressources personnelles et types de comportement favorables à la santé
D
- Augmentation de l'espérance de vie en bonne santé
- Amélioration de la qualité de vie
- Diminution de la morbidité et de la mortalité (liée à des facteurs de risque)
Niveau territorial de santé
CC Challans-Gois Communauté, CC de l'Ile de Noirmoutier, CC Océan Marais de Monts
Niveau départemental
Vendée
Action(s) lolf
Programme SPP :Action 04 : Qualité de vie et handicaps, Programme :PSS 12. Accès à la santé et éducation à la santé: Objectif PSS 12.1 INPES
Lieu d'intervention
Dans les locaux de l'accueil de jour au sein de l'ESAT de Challans (rue de Villeneuve)

© CRES PACA - ARS PACANous contacter •  Accès administrationCrédits