Accessibilité des personnes en situation de handicap mental à une alimentation équilibrée tout en pratiquant une activité sportive


2012

Porteur de l'action : Club de l'Espérance, Association

Président : M. DUPONT Grégoire

6 rue du Cul d'Anon, 49000 Angers

02 41 60 34 85

http://www.club-esperance.fr

Thème
Nutrition (alimentation et activité physique)

Programmes
    Programme faciliter-l-acc-s--la-pr-vention-et-aux-soins-des-personnes-en-situation-de-vuln-rabilit : Faciliter l'accès à la prévention et aux soins des personnes en situation de vulnérabilité

Contexte
Suite à une enquête effectuée par le club de l'espérance auprès de 450 personnes en situation de handicap intellectuel et mental, il a été démontré que l'offre d'activités sportives et de loisirs était insuffisante par rapport aux demandes des usagers.
De plus, le nombre de personnes en surpoids et obèses chez les personnes en situation de handicap est supérieure à la moyenne nationale.
D'après une étude Obépi, 44 % des personnes en situation de handicap mental seraient en surpoids contre 39 % des personnes valides.
12 % des personnes en situation de handicap mental sont atteintes d'obésité contre 9.6 % des personnes valides.

Objectif de l'action
- Lutter contre le surpoids et l'obésité des personnes en situation de handicap mental
- Permettre aux personnes de pratiquer des activités créatrices de liens sociaux.

Description
- Un atelier cuisine (2 fois par mois)
- Des activités sportives randonnée et/ou aquagym et/ou gym douce au rythme d'une à deux séances hebdomadaires.

Année de début de réalisation
2012

Année de fin de réalisation
2012

Fréquence
Suivie

Public
Adultes 18-55 ans Personnes de plus de 55 ans Personnes handicapées Homme Femme

Nombre de personnes concernées
10 personnes

Type d'action
Communication, information, sensibilisation Education pour la santé

Partenaire d'action
IREPS

Outils et supports créés :

Brochure

Club de l'Espérance


- livret de suivi - jeux pour approche ludique - pictogrammes

Financeur
  • ARS : 6000 €
  • Autre : 3930 €
  • Etat : 5500 €

Evaluation de l'action
- 288 heures sur l'année pour les ateliers de cuisine et d'activité physique
- Participation de 10 femmes en situation de surpoids ou d'obésité ; l'indice de masse corporelle le plus faible étant 29 et le plus haut 38

Les adhérents ont fait part de leur plaisir de venir aux ateliers tant tant au niveau sportif que culinaire.
Le fait que le public soit régulier dans leur présence est un signe de satisfaction.
Cependant les capacités de compréhension du public sont altéréesmais certaines notions comme "nous pouvons manger à notre faim en équilibrant les menus" semblent être assimilées.
Une personne a perdu 10 kilos, chez d'autre la courbe IMC est stabilisée.
En règle générale, les personnes qui vivent en appartement réutilisent les recettes lorsqu'elles invitent du monde dans le cadre.
Dans le cadre de l'activité physique, les adhérentes peu habituées prennent du plaisir à se mouvoir.
La randonnée adaptée petit parcours avec peu d'obstacle évolue sur des parcours plus ou moins carossable, les personnes ont repris confiance.

Secteur d'activité
Autre

Lieu d'intervention
Salle Charles Pasquier

Niveau géographique
Communal

Commune
Angers

Plan national
  • NUTRITION - Programme national nutrition santé (2011-2015)

Action(s) lolf
  • PSS 15. Prévention des risques liés à l'environnement, au travail et à l'alimentation
  • PSS 15.1 Nutrition et santé

Catégorisation
A1
Développement d'offres de promotion de la santé
A2
Représentation d'intérêts, collaboration entre organisations
A3
Mobilisation sociale
A4
Développement de compétences personnelles
B1
Offres en matière de promotion de la santé
B2
Stratégies de promotion de la santé dans la politique et les institutions
B3
Potentiel social et engagement favorables à la santé
B4
Compétences individuelles favorables à la santé
C1
Environnement physique favorable à la santé
C2
Environnement social favorable à la santé
C3
Ressources personnelles et types de comportement favorables à la santé
D
Augmentation de l'espérance de vie en bonne santé - Amélioration de la qualité de vie - Diminution de la morbidité et de la mortalité (liée à des facteurs de risque)