Accès aux soins bucco dentaires des personnes en situation de précarité


2016

Action chaînée avec : Accès aux soins bucco dentaires des personnes en situation de précarité - 2015

Thème
Santé bucco-dentaire, Précarité, Hygiène de vie (sommeil, rythmes de vie, hygiène corporelle)

Programmes
    Programme PRAPS : Programme régional d'accès à la prévention et aux soins des plus démunis

Contexte
Les personnes en situation de précarité présentent souvent un état dentaire dégradé du fait entre autre de leur impossibilité à financer les soins (revenus qui n'ouvrent pas droit à une mutuelle prise en charge par l'Etat mais qui ne peuvent permettre de prendre une mutuelle personnelle) et de leurs difficultés à se rendre dans un lieu de droit commun (marginalité, respect des horaires, tenue, hygiène…).

Objectif de l'action
* Objectif général
- Améliorer l'accès des personnes les plus démunies à une offre de soins

* Objectifs intermédiaires
- Faciliter l'accès aux soins bucco-dentaires de personnes en situation de précarité
- Favoriser l'insertion par un développement de l'estime de soi

* Objectifs opérationnels
- Mettre en place 4 demi-journée hebdomadaires de consultation bucco-dentaire

Description
* Mise en place de la consultation en soins bucco-dentaires
- 3 dentistes bénévoles à Médecins du Monde assurent des consultations en soins bucco dentaires à destination des personnes en situation de grande précarité et/ou marginalisées au sein d'un cabinet dentaire aménagé dans des locaux de l'OGFA. Ces consultations se déroulent le mardi matin, le mercredi toute la journée et le vendredi matin. Les soins proposés couvrent la totalité des actions possibles à l'exception d'opération de stomatologie trop importantes.

Année de début de réalisation
2016

Année de fin de réalisation
2016

Durée
1 an, de janvier à décembre 2016

Fréquence
Suivie

Public
Préadolescents (10-12 ans), Adolescents (13-18 ans), Jeunes 16-25 ans (insertion professionnelle), Adultes 18-55 ans, Personnes de plus de 55 ans, Personnes en difficulté socio-économique

Nombre de personnes concernées
247

Type d'action
Prise en charge médicale

Partenaire d'action
Médecins du monde, Organisme de Gestion Foyers Amitié, Centre Hospitalier, AIDES, ANPAA 64, Secours Catholique

Financeur
  • ARS : 20 000 € €
  • - Conseils départementaux : 3 000 € €
  • Fonds propres : Report : 16 735 € ; Bénévolat : 21 150 € ; Prestations en nature : 800 € €

Evaluation de l'action
* Indicateurs quantitatifs
- Nombre de personnes reçues : 247
- Nombre de soins complets réalisés : 238

Secteur d'activité
Etablissement - service médico-social

Lieu d'intervention
Locaux de l’association OGFA Le Phare à Pau

Niveau géographique
Territorial

Commune
Pau

Niveau territorial de santé
Pau et Agglomération

Plan national
BUCCO DENTAIRE - Plan national de prévention bucco-dentaire (2006-2009), PRECARITE - Stratégie d'actions en matière de santé et de précarité

Catégorisation
A1
Développement d'offres de promotion de la santé
A2
Représentation d'intérêts, collaboration entre organisations
A3
Mobilisation sociale
A4
Développement de compétences personnelles
B1
Offres en matière de promotion de la santé
B2
Stratégies de promotion de la santé dans la politique et les institutions
B3
Potentiel social et engagement favorables à la santé
B4
Compétences individuelles favorables à la santé
C1
Environnement physique favorable à la santé
C2
Environnement social favorable à la santé
C3
Ressources personnelles et types de comportement favorables à la santé
D
Augmentation de l'espérance de vie en bonne santé - Amélioration de la qualité de vie - Diminution de la morbidité et de la mortalité (liée à des facteurs de risque)

Observation
Le projet de transformer la consultation dentaire en PASS ne sera finalement pas réalisé. En effet, le choix de l'ARS s'est porté sur le maintien de ce dispositif avec un financement pluriannuel.

Par rapport à la file active, 161 personnes ont été soignées pour 184 ayant pris des rendez vous. Nous notons un taux de non venue au rendez vous de 25 %.

L'objectif de proposer un dispositif pour les personnes les plus démunies fonctionne puisque le système d'orientation mis en place avec les différents partenaires nous permet d'accueillir des personnes sans couverture sociale et sans revenus ou avec des minimas sociaux. Un rapport détaillé sur le profil des personnes fréquentant le dispositif sera élaboré dans le courant du mois de mars.