"Sport et autisme"


2014

Porteur de l'action : Comité Départemental Sport Adapté des Landes (CDSA des Landes)

Président : Jean Claude RIBERT

Hôtel du Département, 40000 Mont-de-Marsan

05 58 05 40 89

Contexte
Beaucoup de demandes ont émergé des familles mais aussi des établissement du médico-social accueillant un public avec des troubles autistiques. Selon la loi de 2005 portant sur l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, l'activité physique doit être accessible à tous. Or, dans les activités proposées dans le calendrier sportif du CDSA 40, peu de rencontres sont spécifiques pour ce public. Il s'agissait donc de répondre aux différentes demandes afin d'améliorer ou maintenir la condition physique, les capacités psychomotrices et cognitives de ces personnes par le biais des activités physiques.
Problématiques :
- Comment intégrer les personnes présentant des troubles autistiques dans le calendrier du CDSA 40 ?
- Sous quelle forme faut-il encadrer les Activités Physiques Adaptées pour répondre aux besoins de ces personnes ? Milieu ouvert ? Milieu fermé ?
- Quelles sont les activités les plus adaptées.

L'autisme est un trouble du développement précoce dans lequel la communication et les interactions sociables réciproques sont perturbées; la personne autiste manifeste des intérêts restreints et/ou s'adonne à des activités stéréotypées et répétitives. La sévérité et la forme des troubles varient énormément d'un individu à l'autre; l'autisme peut être associé à d'autres déficiences.

Objectif de l'action
- Proposer des activités physiques adaptées et diversifiées permettant d'aborder différentes habiletés motrices (sauter, courir, faire du vélo, lancer,...)
- Établir une relation entre les participants par le biais de matériel ou un environnement propice.
- S'approprier les différents éléments mis en place sur le terrain.
- Partager avec les éducateurs et les autres participants autour des activités et du repas.

Description
A chaque journée, un accueil est organisé par le CDSA 40 dans l'enceinte du domaine pendant que les ateliers se mettent en place. Au minimum, 5 ateliers sont proposés en fonction de la thématique de la journée.
Les participants n'ont pas de rythme imposé de pratique, la rotation sur les ateliers reste libre.
Les thématiques choisies pour 2014 sont : expressions corporelles,art du cirque et "tout ce qui roule".
Tous les participants se retrouvent pour le repas du midi qui est préparé par le domaine et prise en charge par le CDSA 40
Les ateliers sont encadrés par des éducateurs diplômés.

Année de début de réalisation
2014

Année de fin de réalisation
2014

Durée
1 an, de janvier à décembre 2014

Fréquence
Suivie

Nombre de personnes concernées
40 personnes atteintes de troubles autistiques accueillies en établissement spécialisé.

Partenaire d'action
Service Sports Intégration et Développement du Conseil Général des Landes, ADAPEI des Landes, IME St Exupéry à St Pierre du Mont, IME les Pléiades à Dax, Hôpital de Jour de Dax, FAM Autisme les Cigalons à Lit et Mixe, MAS l'Arcolan de Magescq, Ligue de l'Enseignement pour la structure d'Accueil

Financeur
  • - Conseils départementaux : Conseil Général : 1 300 € €
  • Etat : Ministère des Sports et CNDS : 1 500 € €
  • - Autre : Autre Ministère : 1 000 € €
  • Fonds propres : Cotisations des adhérents : 200 € €

Evaluation de l'action
* Indicateurs quantitatifs :
- Nombre de personnes concernées : 40

Catégorisation
A1
Développement d'offres de promotion de la santé
A2
Représentation d'intérêts, collaboration entre organisations
A3
Mobilisation sociale
A4
Développement de compétences personnelles
B1
Offres en matière de promotion de la santé
B2
Stratégies de promotion de la santé dans la politique et les institutions
B3
Potentiel social et engagement favorables à la santé
B4
Compétences individuelles favorables à la santé
C1
Environnement physique favorable à la santé
C2
Environnement social favorable à la santé
C3
Ressources personnelles et types de comportement favorables à la santé
D
Augmentation de l'espérance de vie en bonne santé - Amélioration de la qualité de vie - Diminution de la morbidité et de la mortalité (liée à des facteurs de risque)

Observation
Le projet a été mis en place depuis un an, un bilan a été effectué visant à renouveler l'action cette année.
Ces rencontres nécessitent un encadrement de qualité et en quantité pour faire participer tout le monde.
Le nombre de participants ne doit pas être excessif, pour que chacun y trouve sa place.
Le lieu doit rester le même pour que la notion de repère soit présente.
le lieu doit être vaste pour ne pas les oppresser dans leur pratique