Observation et Suivi Cartographique des Actions Régionales de Santé

Accueil > Normandie > Recherche avancée > Résultats de la recherche > Accompagnement spécifique des femmes pour lutter contre les mutilations sexuelles

Accompagnement spécifique des femmes pour lutter contre les mutilations sexuelles Retour aux résultats Export texte (RTF)Action saisie à l’état de projet, en cours de réalisation ou en attente d’évaluation

2016

Action chainée avec : Permanence d'information, d'accueil et de sensibilisation sur les mutilations génitales féminines au CHU de Rouen (2015)

Porteur de l'action : Femmes Inter Associations Normandie (FIA), Association


Président : Ida MENDY
18, rue Pavée, 76100 Rouen

02 35 58 09 37

fianormandie@orange.fr

Thème
Violence (dont mutilations sexuelles), Santé globale
Programme
    Programme Haute-Normandie - SRP - Priorité 1 : Inscrire la prévention tout au long de la vie
  • Objectif Axe 3: Vie affective et sexuelle
Contexte
Les cas de Mutilations Génitales Féminines en France se retrouvent chez les populations immigrées notamment originaires d’Afrique de l’ouest. Une grande majorité de ces femmes vivent dans les départements de Seine-Maritime, et de l’Eure. Ainsi notre région est une des plus concernées par la pratique des MGF sur les femmes. Pour lutter contre l’excision en France, il importe de bien connaître la population de femmes concernées. Les médiatrices interculturelles de Fia Normandie connaissent ces femmes et peuvent aborder avec elles ces questions. Elles ont pour rôle également d’informer les professionnels de santé sur les ‘contextes traditionnels/culturels’ des mutilations.
Objectif de l'action
* Objectif général
- Répondre à un besoin du public par un accompagnement spécifique des femmes pour lutter contre les mutilations sexuelles

* Objectif opérationnel
- Répondre à leur questionnement et les soutenir dans leur prise de décisions liées à des questions de mutilations
- Les accueillir et les informer sur leurs droits, les accompagner dans la démarche de réparation génitale
- Apporter un soutien et un accompagnement sur cette démarche de réparation sur des aspects de médiation interculturelle en lien avec le médecin
- Sensibiliser les professionnels de santé sur les aspects culturels des mutilations
Description
* Réalisation d'une permanence d’accueil, d’informations et d’échange
- Objectif : accueillir et accompagner les femmes victimes de mutilations sexuelles, les orienter et les informer de leur droit
- Permanence avec l’équipe pluridisciplinaire, au sein de l’unité gynécologique de l’hôpital Charles Nicolle
- Public : femmes vicitmes de mutilations sexuelle, femmes qui souhaitent se faire réparer chirurgicalement
- Intervention d'une médiatrice pour sensibiliser et informer les femmes de l’inutilité de ces pratiques néfastes et des conséquences de celles-ci sur la santé physique et psychique
Année de début de réalisation
2016
Année de fin de réalisation
2016
Durée
12 mois, de janvier 2016 à décembre 2016
Fréquence
Suivie
Public
Femme ; Adultes 18-55 ans ; Professionnels du social ; Patients ; Personnes immigrées
Femmes issues d’Afrique de l’ouest (Mali, Mauritanie, Sénégal, Côte d’Ivoire) mais aussi du Nigéria, Guinée, Somalie
Nombre de personnes concernées
12 personnes (prévisionnel)
Type d'action
Accueil, écoute, orientation ; Action de santé communautaire ; Prise en charge médicale ; Travail en réseau
Partenaire d'action
CHU Charles Nicolle, GAMS, Planning Familial, Médecins du Monde, Travailleurs sociaux de l'agglomération Rouennaise, Equipes médiatrices de AHAM, La CAPE Vernon, Centre social Pastel Louviers, CADA
Outils et supports utilisés
Powerpoint
Outils et supports créés
Outils permettant de relever la demande de la personne et d’évaluer l'action
Communication et valorisation de l'action
Plaquette de communication sur la permanence du CHU
Financeur
ARS : 2 500 €
Autre : Autres produits de gestion courante : 25 €
Collectivités territoriales
   Communes et intercommunalités : Ville de Rouen : 1 000 €
   Conseils départementaux : Conseil Départemental Seine-Maritime : 1 000 €
Etat
   Autre : Agence de services et de paiement (ex-CNASEA - emplois aidés) : 2 422 € ; Fonds interministériel de prévention de la délinquance (FIPD) : 3 000 € ; Direction Régionale aux Droits des Femmes et à l’Égalité : 1 000 €
Evaluation de l'action
* Indicateurs quantitatifs
- Nombre d’accompagnement
- Nombre de femmes engagées dans une démarche individuelle
- Nombre de partenaires mobilisés

* Indicateurs qualitatifs
- Type de demande
- Niveau de satisfaction de la personne dans l’accompagnement
- Règlement des situations
- Retour d’expériences des femmes
Niveau géographique
Régional
Ancien découpage régional
HAUTE NORMANDIE
Commune
Rouen
Catégorisation
A1
Développement d'offres de promotion de la santé
A2
Représentation d'intérêts, collaboration entre organisations
A3
Mobilisation sociale
A4
Développement de compétences personnelles
B1
Offres en matière de promotion de la santé
B2
Stratégies de promotion de la santé dans la politique et les institutions
B3
Potentiel social et engagement favorables à la santé
B4
Compétences individuelles favorables à la santé
C1
Environnement physique favorable à la santé
C2
Environnement social favorable à la santé
C3
Ressources personnelles et types de comportement favorables à la santé
D
- Augmentation de l'espérance de vie en bonne santé
- Amélioration de la qualité de vie
- Diminution de la morbidité et de la mortalité (liée à des facteurs de risque)
Niveau territorial de santé autre territoire
CA Rouen-Elbeuf-Austreberthe
Niveau départemental
Calvados, Eure, Seine-Maritime
Plan national
VIH/SIDA IST - Programme national de lutte contre le VIH/SIDA et les IST, VIOLENCES - Plan violences et santé
Lieu d'intervention
Au CHU Charles Nicolle de Rouen, à Fia Normandie, dans les CADA, France Terre d'Asile, à l’Oeuvre Normande des Mères, l’Unité Mobile d'Action Psychiatrie Précarité, Respire, Centres sociaux, Collèges

© CRES PACA - ARS PACANous contacter •  Accès administrationCrédits