Observation et Suivi Cartographique des Actions Régionales de Santé

Accueil > Grand Est > Recherche avancée > Résultats de la recherche > Accompagnement de la souffrance psychique de la personne incarcérée dans le cadre de sa réinsertion

Accompagnement de la souffrance psychique de la personne incarcérée dans le cadre de sa réinsertion Retour aux résultats Export texte (RTF)

2014

Porteur de l'action : Association Aurore, Association Foyer Aubois, Association


Président : Françoise PUZENAT
Directeur : Stéphanie SCHMITT
7 rue Archimède, 10600 La Chapelle-Saint-Luc

03 25 78 15 96

s.schmitt@foyer-aubois.fr

Thème
Santé mentale
Programme
    Programme PRAPS : Programme Régional d'Accés à la Prévention et aux Soins
  • Objectif 1.: Faciliter le repérage et promouvoir le diagnostic le plus en amont possible pour permettre un accès à la santé (droits - soins - prévention) adapté aux personnes en situation de précarité
  • Objectif 2.: Favoriser l’accès à la santé et l’accompagnement global des personnes en situation de précarité
Contexte
André Malraux disait « Quand les hommes sortent de prison, neuf fois sur dix leurs regards ne se posent plus. Ils ne regardent plus comme des hommes ». Ces dernières années, les débats sur la prison et le taux de récidive font débat sur la lutte contre la récidive et l’aide à la réinsertion. La réinsertion vise de manière générale le retour à un état d’intégration. Elle implique d’intégrer à nouveau une personne préalablement exclue d’un groupe social. Cette intégration passe par l’accès au logement, la santé, la famille, le travail. Le chemin est long car la personne a perdu la mobilisation de ses ressources internes. L’enfermement entraine des troubles corporelles et psychiques très importants. Les personnes se replient sur elle même, elles se culpabilisent et se sentent humiliées. Ces propos ont été recueillis pas des personnes sortantes de prison et hébergées au Foyer Aubois. En effet, nous avons conventionné avec la direction d’insertion et de probation pour accueillir des personnes en aménagement de peine. Nous accueillons également des personnes « en sortie sèche ». Nos expériences d’accueil nous a prouvé que les équipes doivent accompagner la personne dans les premiers temps d’une manière cadrée car elle se sent très insécurisée
Objectif de l'action
* Objectif général
- Améliorer l’insertion des personnes ayant eu un parcours de détention en repérant ses souffrances psychiques

* Objectifs opérationnels
- Améliorer l’accueil, l’orientation des personnes avec une expérience de détention
- Facilitation de l’accès aux soins pour les personnes avec une expérience de détention
- Meilleure intégration des personnes avec cette expérience de détention
Description
* Rencontre avec l’intervenant pour fixer les objectifs de travail
* Organisation de son intervention avec des membres de l’équipe et du conseil de vie sociale
* Mise ne œuvre de l’action
* Evaluation
Année de début de réalisation
2014
Année de fin de réalisation
2015
Durée
14 mois, de octobre 2014 à novembre 2015
Fréquence
Suivie
Public
Personnes en difficulté socio-économique ; Autre
Anciens détenus
Nombre de personnes concernées
29 personnes
Type d'action
Accueil, écoute, orientation ; Communication, information, sensibilisation
Partenaire d'action
Psychologue libéral
Financeur
ARS : 7 000 €
Fonds propres : 650 €
Evaluation de l'action
* Indicateurs quantitatifs
- Nombre d’actes d’incivilité, d’agressions verbales et physiques : 0
Secteur d'activité
Etablissements et services sociaux et médico-sociaux pour personnes en difficultés spécifiques ( foyer de femmes battues, CHRS, CADA, accueil de jour...)
Niveau géographique
Départemental
Ancien découpage régional
CHAMPAGNE ARDENNE
Commune
Saint-Julien-les-Villas
Catégorisation
A1
Développement d'offres de promotion de la santé
A2
Représentation d'intérêts, collaboration entre organisations
A3
Mobilisation sociale
A4
Développement de compétences personnelles
B1
Offres en matière de promotion de la santé
B2
Stratégies de promotion de la santé dans la politique et les institutions
B3
Potentiel social et engagement favorables à la santé
B4
Compétences individuelles favorables à la santé
C1
Environnement physique favorable à la santé
C2
Environnement social favorable à la santé
C3
Ressources personnelles et types de comportement favorables à la santé
D
- Augmentation de l'espérance de vie en bonne santé
- Amélioration de la qualité de vie
- Diminution de la morbidité et de la mortalité (liée à des facteurs de risque)
Niveau départemental
Aube
Lieu d'intervention
Centre d'hébergement "le foyer Aubois" à Saint Julien les Villas

© CRES PACA - ARS PACANous contacter •  Accès administrationCrédits