Observation et Suivi Cartographique des Actions Régionales de Santé

Accueil > Bretagne > Recherche avancée > Résultats de la recherche > Accompagner des professionnels et des élèves volontaires dans la mise en œuvre d’une stratégie de promotion de la santé au sein d'une Maison Familiale et Rurale d'Ille et Vilaine

Accompagner des professionnels et des élèves volontaires dans la mise en œuvre d’une stratégie de promotion de la santé au sein d'une Maison Familiale et Rurale d'Ille et Vilaine Retour aux résultats Export texte (RTF)

2014

Action chainée avec : Prévention des conduites addictives : accompagner des professionnels et des élèves volontaires dans la mise en œuvre d’une stratégie de promotion de la santé renforçant les facteurs de promotion internes des jeunes et créant des environnements favorables à leur bien-être au sein des Maisons Familiales et Rurales de la région Bretagne. (2013)

Porteur de l'action : Instance Régionale d'Education et de Promotion de la Santé de Bretagne (IREPS Bretagne), Association


Président : Gérard GUINGOUAIN
Directeur : Thierry PRESTEL
4A rue du Bignon, 35000 Rennes

02 99 50 64 33

contact@irepsbretagne.fr

ww.irepsbretagne.fr

Thème
Conduites addictives
Programme
    Programme 02 : Schéma Régional de Prévention - La prévention des conduites addictives
  • Objectif 04: Mieux cibler et améliorer les actions d’éducation pour la santé dont le développement des compétences psychosociales en direction des jeunes
  • Objectif 05: Renforcer les compétences des adultes en contact avec les jeunes
Contexte
En Bretagne comme sur l’ensemble du territoire national, l’alcool, le tabac et le cannabis restent les substances les plus expérimentées. Si, pour certains jeunes la consommation ne perdurera pas au-delà du stade de la découverte et de l’expérimentation, pour d’autres elle deviendra régulière, voire problématique.
Plusieurs études(1)de l’Observatoire Régional de Santé de Bretagne récentes font état des tendances concernant les consommations des jeunes.

S’agissant de l’alcool, la consommation est caractérisée par une pratique renforcée de l’usage excessif (ivresses), dans le cadre festif, qui est plus importante en Bretagne que sur le territoire national. L’expérimentation de l’ivresse a progressé de 2001 à 2007 entre les 14/15 ans et les 16/17 ans. L’expérimentation de l’alcool est précoce dans notre région imputable à une attitude permissive des parents.

Concernant le tabac, s’il y a un recul de la consommation en France, en Bretagne elle est plus importante. L’âge de l’expérimentation (13 ans en Bretagne) est plus précoce qu’au niveau national et, sur notre territoire, les fumeurs quotidiens de 14/15 ans ont durci leur consommation.

Pour le cannabis, les usages déclarés au niveau national ont fortement augmenté après une baisse conséquente en 2007. L’expérimentation demeure plus importante chez les jeunes bretons qu’au niveau national.
Les stratégies de prévention dont l’efficacité a pu être démontrées de façon fiable, s’appuient sur des programmes visant le développement des facteurs de protection par l’acquisition de compétences psychosociales(2).
Intervenir sur ce thème dans une démarche de promotion de la santé consiste, au-delà de l’interdiction et de l’information sur les dangers des produits, à:
- Identifier, avec les jeunes, les facteurs de vulnérabilités, l’impact de l’environnement pour réduire les sources de mal être
- Développer les facteurs de protection interne et renforcer leurs capacités à faire des choix favorables à leur bien-être, leur qualité de vie et à leur santé.

La stratégie de prévention par les pairs inscrit les jeunes dans une démarche participative. Elle a un double effet, tout d’abord sur les pairs « les adolescents engagés comme acteurs de prévention jouent également un rôle de modèle positif pour leurs camarades. Ils sont susceptibles de transmettre certaines compétences induisant la résistance à la pression sociale à l’influence des groupes de pairs »(3), puis pour les « jeunes pairs aidant » eux mêmes, dans le développement personnel et le renforcement de l’estime de soi.

Cette démarche s’appuyant sur le développement des compétences psychosociale(4)renforce le développement de comportements responsables et de ce fait contribue plus globalement à l’éducation du citoyen. En cela elle soutient l’ambition éducative des Maisons Familiales Rurales qui est, comme l’écrit le président de leur Union Nationale, « de former des jeunes compétents certes, mais surtout des femmes et des hommes responsables, à l’esprit ouvert, aptes à agir collectivement dans un monde qui évolue rapidement ».
En Bretagne,les MFR constituent un réseau de 35 établissements, 6000 élèves et 15 filières professionnelles. Le projet éducatif commun repose sur 20 engagements dont l’accompagnement de chacun des jeunes dans leur projet, leur parcours, leurs difficultés et succès. La prévention et la santé sont intégrées dans ce projet éducatif. Les équipes sont en recherche de soutien pour élaborer leur démarche de prévention des conduites addictives et définir des actions

(1) Enquête sur « La consommation d’alcool des jeunes de 16 ans et plus à travers les enquêtes en Bretagne et en France » - juin 2011.
Enquête sur « La santé des jeunes scolarisés en Bretagne » - juillet 2008.
(2) Expertise collective INSERM : « Education pour la santé des jeunes, démarches et méthodes », 2001 ; IUHPE, 2005 ; OMS, 2006.
(3)Eric LEGRAND :« Jeunes et conduites à risques : prévenir par les pairs »
(4)En référence au champ des compétences psychosociales qui sont « la capacité d’une personne à répondre avec efficacité aux exigences et aux épreuves de la vie quotidienne ». Organisation Mondiale de la Santé OMS – 1993.
Objectif de l'action
* Objectif général
- Prévenir les conduites addictives des jeunes inscrits dans des Maisons Familiales Rurales de la région Bretagne, en développant et/ou renforçant leurs facteurs de protection internes face aux conduites addictives et en créant des environnement favorables à leur épanouissement.

* Objectifs spécifiques
- Permettre à la communauté éducative (enseignants, personnels éducatifs, familles) d’identifier, au sein de l’environnement scolaire et de l’entreprise :
. Les situations de vulnérabilité favorisant les consommations
. Les déterminants favorables au développement des compétences psychosociales et de l’estime de soi des jeunes, qui renforcent les facteurs de protection
- Développer chez des élèves volontaires, les connaissances et les attitudes leur permettant d’intervenir, auprès de leurs pairs, en prévention et pour la réduction des risques liés aux conduites addictives
- Elaborer, au sein des établissements des stratégies d’intervention innovantes co-construites par la communauté éducative et élèves volontaires impliqués dans la démarche
- Soutenir la réflexion des réseaux d’entreprises, partenaires de l’alternance, sur l’impact des conditions d’apprentissages dans le développement des compétences psychosociales et de l’estime de soi des jeunes.

* Objectifs opérationnels
- Mettre en place une formation-action, au sein des établissements, à destination de personnels de la communauté éducative et d’élèves volontaires.
- Réaliser, dans chaque établissement, un diagnostic partagé des facteurs favorables et défavorables au bien-être des jeunes
- Apporter un soutien méthodologique à la communauté éducative et aux jeunes volontaires dans la mise en place d’actions adaptées de prévention primaire et secondaire, des conduites addictives, au sein des établissements.
- Elaborer, avec les maîtres de stages et d’apprentissages des jeunes, des préconisations pour l’accueil et l’intégration dans l’entreprise qui soutiennent l’estime de soi des jeunes.
- Evaluer les stratégies et les actions mises en place pour identifier des préconisations pour la mise en place d’une démarche de prévention des conduites addictives au sein des MFR.
- Rédiger un document synthèse des préconisations pour la mise en place d’une démarche de prévention des conduites addictives au sein des MFR.
Description
* Etape 1 : Finaliser et formaliser le dispositif avec l’Union Régionale des MFR (septembre – octobre 2012).
- Constitution d’une instance de pilotage régionale pour finaliser la démarche d’intervention (représentants du Conseil Régional, de la DRAAF, de la fédération régionale des MFR, chargés de projets des 4 IREPS Bretagne, les directeurs des établissements impliqués)
- Choix et mobilisation des sites (ne disposant pas de financements KARTA sur cette thématique).

Dans les 4 établissements impliqués (1 par département), le projet se déroulera selon les étapes suivantes :

* Etape 2 : Communication sur le dispositif et constitution des instances sur sites (novembre – décembre 2012)
- Communication sur le projet auprès des équipes, des familles, des élèves sur chaque site impliqué
- Constitution de l’équipe projet sur chaque site : direction, enseignants, autres personnels, élèves volontaires, représentants de parents
- Constitution du groupe de maitres de stages et d’apprentissages

* Etape 3 : 1er temps de formation des équipes sur sites (janvier – février 2013)
- 1er temps de formation/action (2 journées : 1 par mois) : Formation des équipes projets avec des séquences spécifiques aux professionnels et aux élèves volontaires et des séquences communes :
. Les concepts d’éducation, de promotion de la santé …
. Les représentations des jeunes sur les conduites addictives
. Le développement des compétences psychosociales au service de la prévention des conduites à risques.
. L’impact de l’environnement institutionnel (contenant, attentif, bienveillant) sur la santé des jeunes.
. La démarche de prévention par les pairs.
- Élaboration d’une démarche d’état des lieux participatif s’appuyant sur l’intervention des « jeunes pairs aidants » du groupe projet.
- Création des outils nécessaires à l’état des lieux.

* Etape 4 : Réalisation de l’état des lieux participatif (actions) (mars 2013).
- Mise en œuvre d’actions auprès des élèves, des enseignants, des autres personnels, des familles destinées à recueillir des données sur les sources de vulnérabilité et les représentations des consommations.
- 1ère réunion de travail du groupe des maitres de stages et d’apprentissages.
- Identifier les conditions d’apprentissages favorables au développement des compétences psychosociales et de l’estime de soi des jeunes et celles qui les rendent vulnérables.

* Etape 5 : Analyse des données de l’état des lieux (avril 2013)
- Analyse des données recueillies, par le conseiller méthodologique de l’IREPS.
- Rédaction d’une synthèse des résultats.

* Etape 6 : Élaboration d’une stratégie d’intervention sur chaque site (mai – juin 2013).
- 2ème temps de formation/action (1 journée) commun aux professionnels et aux élèves.
. Présentations de la synthèse des résultats.
. Définition de priorités, d’objectifs et élaboration d’un programme d’actions en direction des élèves, des enseignants, des familles.
. Validation par le groupe technique sur site.
- 2ème réunion de travail du groupe des maitres de stages et d’apprentissages.
. Présentation de la synthèse des résultats et du programme d’actions.
. Finalisation des préconisations pour l’accueil et l’intégration des élèves.
- Réunion du groupe de pilotage régional :
. Bilan de la formation
. Présentation des programmes d’actions adaptées sur chaque site
- Élaboration du protocole d’évaluation : choix des critères et des indicateurs, création des outils.

* Etape 7 : Mise en œuvre de la stratégie d’intervention sur chaque site (septembre 2013 – mars 2014).
- Accompagnement de l’équipe projet (enseignants, élèves volontaires, parents) dans la mise en œuvre du programme d’actions défini lors du second temps de formation/action.
- Mise en pratique des préconisations d’accueil et d’intégration des élèves dans les entreprises partenaires (définies lors de la seconde rencontre avec les maitres de stages et d’apprentissages)
- Mise en œuvre de l’évaluation (au sein de chaque établissement et des entreprises partenaires).

* Etape 8 : Analyse des données de l’évaluation (avril 2014).
- Analyse des données recueillies pour l’évaluation.
- Rédaction d’une synthèse des résultats.

* Etape 9 : Élaboration d’un document régional de préconisations pour la mise en place d’une démarche de prévention des conduites addictives, adaptée aux MFR (juin – octobre 2014).
Dans chaque établissement impliqué :
- 3ème temps de formation (1 journée) commun aux professionnels et aux élèves.
. Présentation de la synthèse des résultats.
. Mise à jour des préconisations à la mise en place des actions sur chaque site.
. Validation par l’équipe projet.
Au niveau régional :
- Réunion régionale des conseillers méthodologiques des IREPS.
. Mise en commun et analyse des préconisations.
. Élaboration d’une première version de préconisations communes
- Réunion du groupe de pilotage régional.
. Présentation du bilan régional des actions sur chaque site.
. Présentation des préconisations.
. Validation.
- Rédaction du document final des préconisations pour conduire une démarche de prévention des conduites addictives au sein des MFR.
- Diffusion du document au sein du réseau régional des MFR.

* Etape 10 : Diffusion du document et communication sur les préconisations au sein des 35 MFR du réseau régional (novembre - décembre 2014.)
- Réunion régionale des directeurs des 35 MFR.
- Présentation de la démarche engagée sur les 4 établissements entre 2012 et 2014.
- Présentation du document de préconisation pour conduire une démarche de prévention des conduites addictives au sein des MFR.
Année de début de réalisation
2012
Année de fin de réalisation
2014
Durée
28 mois, de septembre 2012 à décembre 2014
Fréquence
Suivie
Public
Adolescents (13-18 ans) ; Adultes 18-55 ans ; Professionnels de l'éducation ; Autre profession ; Parents ; Autre
communautés éducatives (direction, enseignants, autres personnels éducatifs, familles, maitres de stages et d’apprentissages) et élèves des maisons familiales et rurales (MFR)
Type d'action
Communication, information, sensibilisation ; Coordination locale ; Education pour la santé ; Etude de besoins - diagnostic ; Formation ; Production, analyse ou valorisation d'outil
Partenaire d'action
Fédération Régionale des MFR
Direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt (DRAAF)
Outils et supports créés
Document de préconisation pour conduire une démarche de prévention des conduites addictives au sein des MFR
Financeur
Collectivités territoriales
   Conseil régional : 6 999 €
Etat
   MILDECA : 7 300 €
Evaluation de l'action
* Indicateurs quantitatifs
- Nombre de professionnels formés : 7 (valeur réalisée)
- Nombre d'élèves sensibilisés : 16 (valeur réalisée)
Secteur d'activité
Organismes de formation (Centre de Formation des Apprentis, Maisons Familiales et Rurales, Institut de Formation...), Autres secteurs / actions relatives à des secteurs d'activités de façon non spécifique
Niveau géographique
Départemental
Ancien découpage régional
BRETAGNE
Catégorisation
A1
Développement d'offres de promotion de la santé
A2
Représentation d'intérêts, collaboration entre organisations
A3
Mobilisation sociale
A4
Développement de compétences personnelles
B1
Offres en matière de promotion de la santé
B2
Stratégies de promotion de la santé dans la politique et les institutions
B3
Potentiel social et engagement favorables à la santé
B4
Compétences individuelles favorables à la santé
C1
Environnement physique favorable à la santé
C2
Environnement social favorable à la santé
C3
Ressources personnelles et types de comportement favorables à la santé
D
- Augmentation de l'espérance de vie en bonne santé
- Amélioration de la qualité de vie
- Diminution de la morbidité et de la mortalité (liée à des facteurs de risque)
Niveau territorial de santé
Rennes / Fougères / Vitré / Redon, Vannes / Ploërmel / Malestroit
Niveau départemental
Ille-et-Vilaine
Lieu d'intervention
Maison familiale rurale

© CRES PACA - ARS PACANous contacter •  Accès administrationCrédits